VIDÉO – « Elle est moche ! » : Camille Lellouche revient sur les critiques des internautes

Reçue sur le plateau de Télé Matin sur France 2, ce jeudi 23 septembre 2021, la chanteuse et humoriste Camille Lellouche est revenue sur les critiques dont elle a été victime sur les réseaux sociaux, lors de ses débuts…

Son naturel est devenu sa force. Suivie par 2 millions d’internautes, Camille Lellouche s’est fait connaître à travers ses vidéos humoristiques sur les réseaux sociaux. Reçue sur le plateau de Télé Matin sur France 2, ce jeudi 23 septembre, la chanteuse est revenue sur ses débuts difficiles, avec certains abonnés : « On m’a dit, elle est horrible, elle est moche naturellement », raconte l’humoriste, dont le baiser avec Ryan Bensetti a fait polémique.

Mais l’artiste recalée il y a 13 ans, dans la Nouvelle Star a su passer outre et fédérer une communauté plus ouverte sur les complexes féminins : « Ça m’a pas touché pour le coup, au final ça s’est transformé en sorte d’ »elle est naturelle », et je crois avoir fédéré ce truc-là sur Instagram, depuis le début », confie l’interprète de Mais je t’aime, en duo avec Grand Corps Malade. « Le maquillage est là pour sublimer la femme, il n’est pas là pour la rendre belle, elle l’est déjà », révèle Camille Lellouche, récompensée aux Victoires de la musique en 2021.

Les débuts difficiles de l’artiste

L’artiste de The Voice revient notamment sur ses difficultés financières, qui l’ont aidé à se lancer sur les planches : « J’étais au plus bas, quand j’ai commencé faire ses vidéos. J’étais retournée chez ma maman, parce que je ne pouvais plus payer mon loyer », explique l’actrice engagée, avant de poursuivre sur ses années de galères,« j’ai commencé à faire des vidéos, mais quand tu n’es pas bien, tu ne penses pas à te maquiller ou à te faire belle », explique Camille Lellouche, demi-finaliste de The Voice de la saison 4.

En 2012, la jeune femme travaille, dans une brasserie parisienne, en tant que Cheffe de rang : « Je sortais d’une période très difficile psychologiquement et physiquement parce que je galérais, je ne faisais pas ce que j’aimais. J’ai aucun problème à en parler », avoue l’artiste, chroniqueuse dans TPMP en 2016. Repérée par la réalisatrice Rebecca Zlotowski, la fille de déporté, obtient un rôle prometteur, dans Grand Central. Camille Lellouche donne notamment la réplique à Léa Seydoux et Tahar Rahim, puis à Lily-Rose Depp et Natalie Portman dans Planétarium.

Crédits photos : capture d’écran FRANCE 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet