VIDÉO – Chez Laurence Ferrari, un médecin pessimiste : « On n’est pas sorti de la 2e vague »

Le professeur Djillali Annane, chef du service réanimation à l’Hôpital Raymond-Poincaré, a profité de sa présence sur le plateau de Punchline, sur CNews, pour faire une mise au point.

A propos de

  1. Laurence Ferrari

Alors que la rumeur d’un prochain troisième confinement est tenace, voilà qu’un médecin s’est montré très pessimiste sur l’épidémie de coronavirus. Ce lundi 28 décembre, Laurence Ferrari recevait le professeur Djillali Annane, chef du service réanimation à l’Hôpital Raymond-Poincaré de Garches qui a fait des révélations étonnantes sur l’évolution du virus, et surtout sur la deuxième vague. Tandis qu’en plateau, la troisième vague était évoqué, le spécialiste a tenu à faire une mise au point.

Djillali Annane a expliqué qu’il ne “fallait pas parler de troisième vague car on n’est pas encore sorti de la deuxième vague“. Et de préciser : “On est en plein milieu de la seconde vague.” Le professeur a comparé la vague épidémique avec un chameau. “Elle a la forme d’un dos de chameau et on est en train d’escalader la deuxième bosse du dos de chameau là,” a-t-il assuré.

Vers un troisième confinement ?

Et si un troisième confinement était inéluctable ? Le professeur Djillali Annane a souhaité rappeler que ces chiffres inquiétants existaient malgré un confinement et un couvre-feu. “Il faut souligner que c’est malgré les mesures contraignantes que l’on a actuellement. Nous sommes très contraints mais pour une efficacité sur le contrôle de l’épidémie très modeste,” a-t-il déclaré.

Crédits photos : Capture image : CNews

Source: Lire L’Article Complet