VIDÉO – « C’est terrible ! » : Pascal Praud sidéré par les révélations d’un épidemiologiste

Une quatrième vague de coronavirus est-elle encore possible en France ? Un épidémiologiste fait part de son pronostic ce jeudi 29 avril dans L’Heure des pros. De quoi consterner Pascal Praud.

A propos de


  1. Pascal Praud

Si les écoles primaires et maternelles ont pu rouvrir leurs portes ce lundi 26 avril, l’épidémiologiste Pascal Crepey reste sur ses gardes. Invité à s’exprimer dans L’Heure des pros ce jeudi 29 avril, l’expert fait savoir que la guerre contre le coronavirus est encore loin d’être gagnée. “Si le 15 juin on relâche tout, forcément on va avoir une augmentation de l’incidence et le début d’une quatrième vague, déclare-t-il. Pascal Praud n’en revient pas : “mais c’est terrible ce que vous dites !” L’animateur phare de CNews s’inquiète en raison du retour des beaux jours et à l’approche des vacances d’été.

“Ça veut dire quoi ? On passe nos vacances comment ?, s’exclame le présentateur. Et lorsque plusieurs chroniqueurs lui rappellent que le déconfinement s’effectuera “par étapes”, et que le gouvernement s’appuierait principalement sur les chiffres recensés par Santé publique France pour poursuivre (ou non) le déconfinement, Pascal Praud demeure tout aussi sidéré. “Vous n’êtes pas sérieux”, soupire-t-il. Pascal Crepey, de son côté, rappelle l’état de la situation sanitaire. “Aujourd’hui on a un niveau de circulation du virus extrêmement élevé, dit-il. Et d’ajouter : “on est autour de 6 000 patients en réanimation, ces réanimations commencent à se désemplir mais très lentement et on a besoin de relâcher la pression.”

Un déconfinement en quatre étapes

Le déconfinement se précise enfin. Ce jeudi 29 avril, le président de la République Emmanuel Macron détaille auprès de la presse régionale, dont le quotidien Le Parisien, son plan de réouverture progressive du pays. “Un calendrier établi par phases de 3 semaines en 3 semaines pour permettre l’évaluation des mesures avant de passer, si la situation le permet, à la phase suivante”, expliquant nos confrères.

La journée de ce lundi 3 mai annonce d’abord la réouverture des collèges et des lycées, la fin de l’attestation de déplacement en journée, mais aussi la levée des restrictions pour les déplacements inter-régionaux. Les établissements culturels commes les musées, les cinémas et les théâtres pourront accueillir le public dès le 19 mai, date de la deuxième étape du déconfinement progressif. La troisième manche, qui débutera le 9 juin pourrait permettre au secteur de la restauration de reprendre ses marques avant l’ultime étape, le 30 juin, qui annoncera principalement la fin du couvre-feu et, peut-être, un retour à une vie plus ou moins normale.

Crédits photos : Capture CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet