VIDEO – « Ça va être une catastrophe » : Marc Veyrat « très inquiet pour l’avenir »

Invité à témoigner dans la matinale de CNews ce vendredi 6 août, le restaurateur Marc Veyrat a fait part de son inquiétude concernant le prêt garanti par l’État souscrit par certaines entreprises, qui devra être remboursé dès le mois de mars 2022.

La crise sanitaire de Covid-19 n’en finit pas de bouleverser l’Hexagone. N’ayant pu tenir le coup face aux trois confinements, de nombreux restaurateurs ont été contraints de mettre la clef sous la porte. D’autres ont souscrit au prêt garantit par l’État pour éviter de se retrouver en situation de faillite. Un crédit qu’ils devront rembourser à partir du mois de mars 2022. Un dispositif qui a soulevé une question importante ce vendredi 6 août dans la matinale de CNews. “Si le chiffre d’affaires du restaurateur n’est pas suffisant, comment va-t-il faire pour le rembourser ?, a demandé le présentateur.

Une question qui a fait réagir le restaurateur Marc Veyrat. “Le problème est que le chiffre d’affaires n’était déjà pas suffisant depuis le début. C’est vrai que ce prêt a aidé les entreprises, mais qu’est-ce qu’est devenu ce prêt depuis qu’il a été attribué ? Il a fondu comme neige au soleil“, a-t-il indiqué, avant d’ajouter : “Moi je préviens les autorités. Si le remboursement est obligatoire, ça va être une catastrophe. Je suis très inquiet pour l’avenir avec ce remboursement de prêt”.

Marc Veyrat : son appel à l’aide à Alain Griset

Pour autant, Marc Veyrat ne semble pas en vouloir au gouvernement qui, selon lui “a fait le nécessaire pour nous mettre sous perfusion“. Néanmoins il tient tout de même à préciser que “ça va être catastrophique” s’il faut rembourser ce fameux prêt garantit par l’État. Ainsi, le chef cuisinier a lancé un appel à Alain Griset, le Ministre délégué aux Petites et Moyennes entreprises : “Je lui dis simplement, s’il vous plaît, pensez à l’avenir. Pensez à ce remboursement de prêt qui m’inquiète beaucoup et qui inquiète énormément la profession. Je sais que cet homme fera le nécessaire parce qu’il est très responsable”.

Crédits photos : Capture d’écran CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet