VIDÉO – « Allez auprès des malades ! » : Martin Blachier pris à partie chez Laurence Ferrari

Bataille d’experts sur le plateau de Laurence Ferrari. Dans l’émission de CNews Punchline, le médecin généraliste Jérôme Marty a invité l’épidémiologiste Martin Blachier à se rendre à l’hôpital pour voir « la réalité » du terrain.

A propos de

  1. Martin Blachier

  2. Laurence Ferrari

L’émission de Laurence Ferrari sur CNews, Punchline, n’a peut-être jamais si bien porté son nom. Les invités de la journaliste de ce mardi 16 mars, le médecin généraliste Jérôme Marty a invité l’épidémiologiste Martin Blachier, au détour d’un débat sur l’âge des patients présents dans les services de réanimation. « Parlez-en aux réanimateurs qui sont à Toulon, etc… », s’est agacé le docteur Jérôme Marty alors que docteur Martin Blachier assurait que le profil des patients en réanimation n’avait, selon lui, pas changé, et qu’ils n’étaient pas « très jeunes ». Un discours qui a agacé le généraliste.

« Allez dans les services ! C’est mieux d’être auprès des malades qu’auprès des courbes. C’est la réalité », a-t-il lancé à l’habitué des plateaux depuis le début de la crise sanitaire. « Je ne peux pas aller au lit de tous les malades. Je regarde les chiffres que j’ai », a répondu l’épidémiologiste. Ce qui n’a pas calmé son interlocuteur. « On peut aller dans les services un peu aussi. C’est bien de temps en temps. C’est mieux. On a moins une vision d’abstrait », lui a répété le docteur Jérôme Marty.

« Qu’on me laisse faire mon travail »

« Ça va sûrement être très utile oui… », lui a répondu Martin Blachier avec une pointe d’ironie avant d’ajouter : « Moi, je laisse les réanimateurs faire leur travail et d’ailleurs j’aime bien qu’on me laisse faire mon travail d’épidémiologiste. » Un peu plus tôt dans l’émission de CNews, il avait fait part de sa perplexité au sujet des effets d’un éventuel reconfinement en Île-de-France qui seraient, selon lui, incertains. « Je voudrais juste insister sur le mal que fera ce confinement. Il se fait sur une population qui est, déjà, pas bien du tout et donc il sera moins respecté », a estimé Martin Blachier.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet