Valérie Pécresse héritière politique de Jacques Chirac ? « Il n’y a pas de storytelling »

Le saviez-vous ? Valérie Pécresse est une véritable “chiraquienne”. En effet, c’est grâce à Jacques Chirac qu’elle s’est lancée dans la politique.

Le 4 décembre dernier, Valérie Pécresse a été élue, lors du Congrès Les Républicains (LR), pour représenter la droite à la présidentielle de 2022. La présidente de la région Île-de-France a donc débuté sa campagne électorale. Afin d’occuper le terrain, la candidate s’est rendue, ce vendredi 24 décembre, dans la commune d’Ussel, en Corrèze. Une visite qui n’est pas anodine, puisqu’il s’agit de la ville dans laquelle son “mentor” Jacques Chirac a été député, rapporte Le Parisien.

“Il n’y a pas de storytelling, la Corrèze fait partie de son identité”, a confié Frédéric Soulier, maire de Brive, à nos confrères au sujet de Valérie Pécresse. Si elle a pour habitude de citer Jacques Chirac dans ses discours et de partager ses idées comme celle de la fracture sociale, d’autres points communs la relient avec l’ancien président de la République. Par exemple, son grand-père vivait aussi dans le département de la Corrèze. Depuis trente ans, la représentante LR s’y rend très souvent en famille. “C’est le territoire des Pécresse, sa belle-famille”, a affirmé l’homme politique qui soutient de Valérie Pécresse, au quotidien.

> Découvrez l’évolution physique de Valérie Pécresse

Une rencontre en 1994

La route de Valérie Pécresse a croisé celle de Jacques Chirac en 1994, dans les salons de Matignon, explique le journal régional. Louis Bertagna est le grand-père de la candidate et a été le médecin de la famille Chirac. À cette époque, Édouard Balladur, alors Premier ministre, venait de le promouvoir à la Légion d’honneur. Jacques Chirac et Valérie Pécresse étaient tous deux présents. “La politique ne vous intéresse pas ?”, lui avait-il demandé.

Après cette interrogation de Jacques Chirac, Valérie Pécresse s’est lancée dans une carrière politique aux inspirations “chiraquiennes”. En 1997, elle devient l’une de ses chargées de mission à l’Elysée. Elle évolue ensuite au poste de Conseillère technique, jusqu’en 2002.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Grigor Yepremyan / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet