Valérie Damidot : ses confessions touchantes sur ses dernières vacances avec son père

Valérie Damidot va toujours se ressourcer l’été sur l’île de Ré. Un endroit rempli de souvenirs pour l’animatrice surtout que c’est là-bas qu’elle y a passé ses dernières vacances avec son défunt père.

Valérie Damidot

La nostalgie n’épargne personne. Même pas Valérie Damidot, toujours bonne vivante et le sourire aux lèvres à la télé et sur les réseaux sociaux. Et comme beaucoup de Français, la célèbre animatrice se prépare à partir à vacances. Pas n’importe où puisqu’elle a ses habitudes depuis des années. “Chaque été, je loue une maison différente à l’île de Ré, a-t-elle confié à Closer. J’aimerais gagner au loto pour acheter là-bas… Il y a une ambiance particulière sur cette île. Je fais tout à vélo, et c’est le seul endroit où je monte à cheval. Et puis, c’est aussi la nostalgie de l’enfance, car j’y vais depuis mes 6 ans.” Une tradition qu’elle a conservée adulte en y conviant ses enfants mais aussi ses amis. “Chez les Damidot, c’est la maison du bonheur, a-t-elle assuré. Mes enfants viennent souvent avec leurs potes. Les amis, c’est une extension de la famille. Et il ne faut pas oublier nos animaux… Mon chien, Monsieur, celui de ma fille Roxane, Rusard, et Micheline, le chat“.

“Il en a bien profité”

Mais si l’île de Ré ne lui rappelle que bons souvenirs, il y en a un qui restera gravé à jamais dans sa mémoire : son dernier été avec son papa à l’île de Ré. “Il était très fatigué et devait sentir que c’était ses dernières vacances avec nous. Malgré son état, il arrivait à jouer à la pétanque et à boire son Ricard. Il en a bien profité“, a-t-elle confié. Des moments qu’elle n’oubliera pas alors que son père l’a quittée en 2019. Une triste nouvelle qu’elle avait partagée avec les internautes sur son compte Instagram en rendant le plus beau des hommages à celui qu’elle a tant aimé.

Ne se souvenir que des belles choses, ton sourire, tes blagues, tes grimaces, les vacances, la pétanque, ta tarte aux pommes, nos mercredis, l’odeur de la peinture de tes tableaux, tes vinyles de Django Reinhardt, les parties d’échecs où tu me laissais gagner et mille autre petites choses du quotidien, avait-elle écrit. Te dire au revoir et être rassurée parce que tu vas retrouver l’amour de ta vie qui t’attend depuis 7 ans et t’es pas à l’abri de te faire engueuler d’avoir mis autant de temps à la rejoindre… Je t’aime mon papou, embrasse maman pour moi.” Loin des yeux mais pas du cœur.

Source: Lire L’Article Complet