"Une sacrée gueule de bois" : Arthur foudroyé par une terrible nouvelle

Confronté à un énorme échec en tant que producteur, Arthur s’est emparé des réseaux sociaux pour faire une mise au point.

Arthur ne s’attendait sans doute pas à un tel échec. Le 11 décembre 2020, le producteur lançait « District Z », un nouveau divertissement diffusé sur TF1. En une nuit, des célébrités s’affairent à dérober un maximum d’argent au Professeur Z. Pour cela, ils participent à plusieurs épreuves et doivent conserver leur vie convoitée par une centaine de créatures zombies. Si le lancement de la première saison avait été une réussite avec 5,3 millions de curieux, l’audience n’a pas mis longtemps à s’effriter. Pour la finale, les fidèles n’était plus que 2,6 millions devant leur poste de télévision. Une chute considérable qui n’a toutefois pas freiné la chaîne à commander une deuxième saison. 

Mais après la diffusion de deux émissions de cette deuxième édition rebaptisée « District Z Reloaded », le bilan est déjà très mauvaise. Le lancement a été suivi par seulement 1,8 million de fidèles.. Quant au deuxième épisode retransmis hier, samedi 18 décembre, le divertissement a dû se contenter de 1,5 million de curieux. Un échec retentissant qui a amené Arthur à réagir sur les réseaux sociaux. « Il est 7 h 30 du matin sur cette photo. Après une nuit complètement folle nous nous apprêtons à tourner la dernière séquence du District Z. En ce dimanche, je pense aux 300 personnes qui bossent avec acharnement, bonheur et enthousiasme sur cette aventure depuis 3 ans. Et qui ont ouvert les yeux avec une sacrée gueule de bois« , a-t-il écrit.

Mais loin de se laisser abattre, l’animateur de « Vendredi tout est permis » a poursuivi avec un message résolument optimiste. « Ce matin plus que jamais je vous le dis : MERCI. MERCI. MERCI. Souvenez-vous dans nos moments de doutes je vous disais souvent : L’échec c’est le succès en progrès , les gens qui évitent l’échec évitent aussi le succès…’ La plus belle des victoires n’est pas de ne jamais échouer . Mais de se relever après chaque échec. Je suis debout et d’attaque, qui vient avec moi tenter la prochaine grande aventure ? Une chose est certaine, quand on a produit District Z, on peut tout produire », a-t-il conclu.

Source: Lire L’Article Complet