“Une retraite thérapeutique” : Albert de Monaco donne des détails sur l’absence de Charlène

Albert de Monaco a accordé une interview au magazine Paris Match jeudi 25 novembre 2021. Il s’est confié face à Stéphane Bern et a donné des nouvelles sur la santé mentale de Charlène.

  • Charlène de Monaco

Charlène de Monaco aura vécu une année des plus mouvementées. En mai 2021, les Monégasques sont surpris de voir que la femme du Prince Albert II n’est pas présente au Grand Prix, événement majeur de la principauté. Suite à cela, des rumeurs de séparation ont commencé à courir sur les réseaux sociaux. Pour les parer, le palais princier avait à l’époque décidé de dévoiler un communiqué de presse afin de rassurer la population sur le sujet en expliquant que Charlène Wittstock s’était rendue en Afrique du Sud pour une mission humanitaire, mais une fois sur place, elle a été victime d’une importante infection de la sphère ORL. Pendant de longs mois, Charlène de Monaco a été séparée de sa famille et n’a donné que très peu de nouvelles. Tout le monde attendait donc avec impatiente la date du vendredi 19 novembre 2021, date de la fête nationale monégasque. Si la princesse manquait ce rendez-vous, il fallait craindre le pire. Finalement, elle a fait son grand retour sur le Rocher lundi 8 novembre 2021.

« Ce n’est pas davantage un problème de couple »

Mais Charlene Wittstock ne s’est finalement pas présentée durant la fête nationale, au grand dam des Monégasques. Le Prince Albert II avait alors évoqué une fatigue morale avant de confier qu’elle se reposait dans un centre spécialisé. Jeudi 25 novembre 2021, c’est auprès de Stéphane Bern qu’il s’est confié dans les colonnes de Paris Match. Il en a profité pour donner des nouvelles de sa femme : « Charlène était vraiment épuisée. Un épuisement général, physique et moral. Si bien que nous avons décidé ensemble, et avec nos familles proches, que la meilleure chose serait qu’elle puisse se reposer calmement, hors de Monaco pour des raisons évidentes, de discrétion et de confort, donc à l’étranger, le temps d’une retraite thérapeutique qui va lui permettre de se rétablir définitivement », confie le Prince Albert. Avant de se montrer plus rassurant : « Fort heureusement, et je veux insister là-dessus car je connais les rumeurs, la princesse ne souffre d’aucune maladie grave ou incurable. Ce n’est pas davantage un problème de couple », conclut-il ensuite.

Source: Lire L’Article Complet