"Une femme admirable" : découvrez par qui Anny Duperey a été élevée

Orpheline à l’âge de neuf ans, Anny Duperey a pu compter sur le soutien de sa tante, qui l’a élevée, pour lui transmettre de précieuses valeurs. Comme le révèle Gala, elle a ainsi accepté de participer à l’émission de France 3, Un ami pour la vie, diffusée mercredi 29 décembre.

  • Anny Duperey

Anny Duperey n’a pas eu une enfance des plus heureuses. L’histoire de la comédienne française a notamment été marquée par le tragique décès de ses deux parents, survenu en novembre 1955. C’est elle qui les avait retrouvé morts asphyxiés par du monoxyde de carbone, dans leur salle de bain, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Face à ce drame, Anny Duperey avait été recueillie par sa grand-mère paternelle et élevée par sa tante, comme elle l’avait expliqué au Journal des femmes, le 11 novembre 2021. Elle estimait ainsi « avoir eu beaucoup de chance d’avoir été élevée par une femme admirable« .

La marraine de l’Association SOS Villages d’Enfants avait une petite sœur âgée d’à peine cinq mois au moment du drame. Cette dernière avait quant à elle été placée chez leurs grands parents maternels. Une décision qu’Anny Duperey comprend et respecte : « Nous avons été séparées par la famille, mais je ne leur en veux pas : des deux côtés, chacun avait perdu un enfant (mes parents avaient environ 32 ans) ». Mais sa jeune sœur qu’elle n’oubliait pas et qui a vécu loin d’elle, a eu « une vie moins joyeuse« , comme elle l’a détaillé, avant d’ajouter : « Elle a été sortie de l’école pour faire un CAP de vendeuse, et c’est là qu’elle a fugué pour me rejoindre à Paris« .

Anny Duperey élevée par une femme « solide »

Éduquée en partie par sa tante qu’elle a qualifié de « solide« , elle a également su trouver le juste milieu de façon à ce qu’Anny Duperey n’oublie pas sa mère. En revanche, l’héroïne d’Une Famille Formidable a toujours pu compter sur le soutien de la sœur de son père, qui, faute d’avoir dû arrêter l’école très tôt, restait « à l’affût des goûts et des dons » de sa nièce, comme elle l’a confié lors de l’entretien avec le Journal des femmes. « J’avais tout ce que je voulais dès que j’avais envie de lire ou peindre », a-t-elle précisé. Une passion pour l’art, qui n’a finalement jamais quitté l’actrice âgée de 74 ans, puisqu’elle continue toujours de s’adonner à différentes activités artistiques.

Source: Lire L’Article Complet