“Une énorme saloperie” : le fils de Patrick Sébastien outré par l’éviction de son père de France 2

Dans une interview avec France Dimanche, Olivier Villa s’est confié sur sa relation avec son père, Patrick Sebastien. Le musicien en a profité pour évoquer l’éviction de ce dernier de France 2.

Celui qui fêtera ses 41 ans en décembre prochain célèbre également cette année ses 20 ans de scène. 20 ans qu’Olivier Villa parcourt les salles de spectacle pour y faire résonner ses talents de chanteur compositeur. L’homme partage son amour de la scène avec son illustre père, Patrick Sébastien, sur lequel il s’est confié dans les pages de France Dimanche.  Olivier Villa est d’abord revenu sur son enfance, marquée par un père absent. Ce sont ses grands-parents paternels ainsi que sa tante, Françoise, qui s’occupent principalement de lui. "(Il) n’a pas toujours été très présent à cause de son boulot", explique le musicien, avant d’ajouter qu’il n’en a pas tenu rigueur à son père. "Je ne lui en ai jamais voulu, car il a toujours su être là quand il le fallait. Et le fait d’avoir tous les deux pris la vie en pleine gueule, chacun à notre manière, nous a fait comprendre le sens des choses et le respect de l’autre. Rien qu’en se regardant, on se comprend." En effet, la vie de Patrick Sébastien n’a pas été épargnée par les coups durs, aussi bien dans le privé que dans le professionnel. En octobre 2018, après plus de 20 ans de bons et loyaux services, l’animateur a été remercié par France 2. Un départ qui a surpris les téléspectateurs, les membres du PAF, mais aussi les proches de l’animateur, à l’instar de son fils.

Départ de France 2 de Patrick Sébastien : "une grosse connerie" selon son fils

Invité à s’exprimer sur l’éviction de Patrick Sébastien de France 2, Olivier Villa n’y est pas allé de main morte. "Pour être très poli, (je l’ai vécu) comme une énorme saloperie !", explique le musicien. "Aujourd’hui, il n’y a plus de ‘nez rouge’ à la télévision et c’est bien dommage. Je ne voulais pas qu’on fasse une haie d’honneur à mon père, ce n’est pas son style, mais arrêter Le plus grand Cabaret du monde a été une grosse connerie", ajoute-t-il avant de critiquer les raisons de ce départ. "On a privé des millions de gens de leur émission du samedi soir pour des histoires politiques, au nom d’idéaux à la con. C’est triste et profondément injuste", conclut Olivier Villa.

Source: Lire L’Article Complet