« Un grand humoriste » : Nicolas Sarkozy se paye Nicolas Hulot devant 1 200 personnes

Ce jeudi 7 octobre, Nicolas Sarkozy a pris la parole devant 1.200 chefs d’entreprise charentais visiblement conquis, comme l’a rapporté La Charente Libre dans son édition du vendredi 8 octobre. Sur scène, l’ancien président de la République s’est aussi payé un ancien ministre : Nicolas Hulot.

Comme à son habitude, Nicolas Sarkozy a assuré le spectacle. Ce jeudi 7 octobre, l’ancien chef d’État s’est rendu en Charente, où il s’est adressé à 1.200 chefs d’entreprise, a rapporté le site de La Charente Libre dans son édition du vendredi 8 octobre. Sur scène, le mari de Carla Bruni n’a pas parlé que de lui. Il en a également profité pour lâcher quelques saillies à l’encontre de ses adversaires politiques. Si François Hollande en a pris pour son grade, c’est aussi le cas de Nicolas Hulot. Le prédécesseur de François Hollande a en effet comparé l’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire à « un humoriste ».

« Un grand humoriste… Nicolas Hulot… a déclaré : ‘Dans 20 ans, toutes les voitures seront électriques’. Et ce même humoriste voulait fermer 50% des centrales nucléaires« , a rappelé Nicolas Sarkozy, sur un ton on ne peut plus ironique. Si l’ancien président de la République est parvenu à « séduire » son auditoire dès son introduction selon nos confrères, pas sûr que ce genre de petite pique plaise au principal intéressé… D’autant que ce n’est pas la première fois que Nicolas Hulot est attaqué par Nicolas Sarkozy.

Nicolas Hulot déjà critiqué dans « Passions »

Dans son livre Passions paru en 2019, le papa de Giulia s’en était déjà pris à Nicolas Hulot, en affirmant notamment que l’ancien ministre de la Transition écologique et solidaire ne s’était pas montré très « engagé » lors de son passage au gouvernement. Il avait également qualifié sa démission de « caprice. » Les années sont passées, mais Nicolas Sarkozy n’a visiblement pas changé d’avis au sujet de cet homme politique…

Crédits photos : Jean-Marc Lhomer / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet