"Tu me manques": ce SMS séducteur d'Emmanuel Macron à un homme politique

Président cambrioleur: ainsi s’intitule le livre paru chez Fayard dans lequel la journaliste Corinne Lhaïk raconte mille et une anecdote inédites sur Emmanuel Macron. Parmi lesquelles celles des SMS pour le moins étonnants dont il bombarde les hommes politiques de tous bords.

  • Emmanuel Macron
  • Alexandre Benalla

Macron, cambrioleur ? Oui, oui, vous avez bien lu. On a à peu près tout dit de lui. Qu’il se prend pour le roi de France et qu’il humilie ses ministres. On a dit que c’était un pleureur quand ses larmes ont coulé aux Invalides en novembre dernier. Certains se sont aussi interrogé sur les deux alliances qu’il porte, et d’autres agacé de cerrtains de ses détails physiques. On avait à peu près tout dit et tout lu ou presque sur le Président Emmanuel Macron, mais jamais encore qu’il était un voleur. C’est chose faite.

Président cambrioleur, c’est le titre que la journaliste Corinne Lhaïk a donné à son livre d’enquête sur Emmanuel Macron qui vient de paraître chez Fayard (342 pages, 20,90 €). On y apprend toutes sortes d’anecdotes inédites et pour le moins étonnantes qu’a relevées le journal Le Monde. On savait déjà que le Président en voulait à Alexandre Benalla, son ancien chargé de mission de l’Elysée, et que les relations entre eux avait été très compliquées après la révélation des violences qu’il avait commise. “Alexandre Benalla n’a jamais été mon amant”, avait jugé bon de préciser Emmanuel Macron à la stupeur des députés de la majorité le 24 juillet 2018. On a cru qu’il s’agissait d’une sortie improvisée de sa part. Pas du tout. “Ce qui apparaît alors comme une boutade spontanée est en réalité une formule préparée dans le secret d’un déjeuner avec sa garde rapprochée”, résume Le Monde.

Emmanuel Macron sait toujours parfaitement ce qu’il fait. Il s’organise pour maintenir une petite cour sous sa coupe, entretenant les hommes politiques “dans une forme de dépendance amoureuse à grands coups de SMS “. Quitte à draguer carrément ceux qui s’avisent de lui résister. C’est le cas de Philippe de Villiers à qui il jure “Ce qui nous sépare est beaucoup moins fort que ce qui nous lie”. Mais aussi de Jean-François Copé, l’ancien président de l’UMP, à qui il écrit un jour. “Tu me manques“. Reste à savoir si Emmanuel Macron précisera bientôt que Jean-François Copé n’a jamais été son amant.

A lire aussi : L’ Anomalie (Goncourt 2020): pourquoi Hervé Le Tellier insulte Emmanuel Macron

Source: Lire L’Article Complet