Tomy, le pêcheur sexy, va rencontrer une ministre

Après avoir créé le buzz en décembre dernier, Tomy Journaux, le pêcheur de coquilles Saint-Jacques, découvert dans l’émission 13h15, va s’entretenir avec un membre du gouvernement. Ce vendredi 8 janvier, la ministre de la Mer Annick Girardin profitera d’une visite en Bretagne pour le rencontrer.

A propos de

  1. Annick Girardin

Il est devenu une star des réseaux sociaux malgré lui. Au moment des fêtes de fin d’année, Tomy Journaux, un pêcheur de coquilles Saint-Jacques résidant à Saint-Malo, a créé l’hystérie sur Twitter, en s’affichant torse-nu dans l’émission 13h15 le samedi sur France 2. Si certain(e)s se sont davantage intéressés à sa silhouette plutôt qu’à son travail, ce portrait a eu le mérite de retenir l’attention d’un membre du gouvernement. Comme l’a rapporté France Bleu ce mercredi 6 janvier, la ministre de la Mer Annick Girardin a décidé de profiter d’un déplacement officiel Saint-Malo, ce vendredi 8 janvier, pour rencontrer le Breton.

L’objectif de ce rendez-vous ? “Évoquer son activité de pêche à la coquille Saint-Jacques”, ont précisé nos confrères. D’autant que la ministre connaît, elle aussi, bien la région, puisqu’elle est elle-même Malouine. Lors de cette visite en Bretagne, Annick Girardin a prévu d’échanger avec les professionnels de la pêche à proposdes répercussions du Brexit sur l’accord relatif à la pêche en baie de Granville, a-t-on pu lire, dans des propos rapportés par Ouest France. Depuis l’entrée en vigueur du Brexit, les pêcheurs malouins attendent toujours les licences qui leur permettraient de pouvoir jeter leurs filets dans les eaux anglo-normandes.

Ils pêchent les Saint-Jacques à la main au large de Saint-Malo : rencontre avec Tomy et ses collègues plongeurs qui défendent une pêche durable.

Le reportage complet de @13h15 ▶️ https://t.co/kg5QLsITR1 pic.twitter.com/HUBVQJq4QR

“J’ai eu beaucoup de propositions et d’invitations”

Finalement, le buzz survenu malgré lui au mois de décembre a permis à Tomy Journaux une mise en lumière de son activité. “Depuis cette histoire, j’ai eu beaucoup de propositions et d’invitations. J’ai dû faire des choix”, a confié celui dont le coeur est déjà pris à France Bleu. Et à en croire ses propos, le pêcheur malouin a privilégié les seules demandes qui concernaient le cadre professionnel, comme sa rencontre avec la ministre de la Mer ce vendredi 8 janvier : “Là c’est pour parler de la coquille, c’est très bien“, a réagi le principal intéressé, qui sera tout de même l’invité de Quotidien la veille. Et ce ne sera sans doute pas pour parler uniquement de son travail…

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Source: Lire L’Article Complet