Tomy, le pêcheur sexy de Saint-Jacques : une reconversion dans le mannequinat ?

Près d’un mois après son buzz sur la Toile, Tomy Journaux, le pêcheur de Saint-Jacques qui était apparu torse-nu sur France 2, a donné de ses nouvelles, dimanche 17 janvier 2021, dans 13h15, le dimanche.

Restez informée

Son passage dans 13h15, le samedi l’a propulsé sur le devant de la scène. Samedi 19 décembre 2020, Tomy Journaux, jusqu’alors anonyme, avait créé le buzz après son apparition dans un reportage consacré aux pêcheurs de la baie du Mont-Saint-Michel. La raison ? Sa beauté et sa musculature avaient séduit de nombreux téléspectateurs, qui n’avaient pas manqué de réagir sur les réseaux sociaux. Plusieurs centaines d’articles avaient également fleuri sur la Toile. De quoi ouvrir des portes inattendues au jeune homme de 28 ans.

Dimanche 17 janvier 2021, France 2 a diffusé un nouveau document. Les journalistes de 13h15, le dimanche sont de nouveau partis à la rencontre du pêcheur de coquilles Saint-Jacques, qui a réagi à cet engouement. “C’est assez fou”, a-t-il reconnu. S’il fait preuve d’une grande humilité, Tomy Journaux a fait des révélations pour le moins surprenantes. “Des personnes m’ont contacté pour faire du mannequinat ou des choses comme ça”, a-t-il expliqué. Toutefois, le canon de beauté n’est pas prêt à emprunter cette voie-là. Et c’est le moins que l’on puisse dire. “Ce n’est pas mon délire”, a-t-il lâché. Il préfère utiliser cette notoriété au profit de son métier, qui le passionne. “Il faut s’en servir dans l’optique de faire évoluer les choses pour la pêche, parler de mon activité”, a-t-il souligné. Et sa compagne, qu’en pense-t-elle ? Il semblerait que l’heureuse élue soit sereine, et pas tellement jalouse. “Madame me fait confiance. Elle sait que j’ai la tête dure, donc ça ne l’inquiète pas trop. Elle me laisse vivre le truc”, a-t-il confié, en toute transparence.

“C’est assez compliqué à gérer”

Ce n’est pas la première fois que Tomy Journaux s’exprime sur son succès. Interrogé dans La Matinale de CNews vendredi 25 décembre 2020, il avait déclaré : “Ça commence à faire pas mal de pub. C’était assez compliqué à gérer. (…) J’ai beaucoup de demandes de prétendantes principalement.” Une situation qui semblait le mettre mal à l’aise. Et d’évoquer les nombreuses opportunités qui se sont présentées à lui : “J’ai aussi pas mal de demandes de gens intéressés qui souhaitent travailler avec moi, travailler sur mon produit, qui ont bien compris le message que je souhaitais faire passer dans ce reportage à l’origine et ça c’est chouette.” Une très belle histoire !

Source: Lire L’Article Complet