Thierry Lhermitte : cette douleur physique avec laquelle il est contraint de vivre

Invité d’Antidote présenté par Michel Cymes sur France 2 , dimanche 21 février 2021, Thierry Lhermitte s’est confié sur cette douleur physique pour le moins embarrassante, dont il a souffert pendant longtemps.

  • Thierry Lhermitte

Le mal de dos est souvent qualifié de “mal du siècle”. Et pour cause, cette forme de douleur est de plus en plus récurrente. Thierry Lhermitte est malheureusement bien placé pour le savoir. Dimanche 21 février 2021, l’acteur de 68 ans était invité dans la toute nouvelle émission de Michel Cymes baptisée Antidote et diffusée sur France 2. Un talk-show qui aborde la santé de manière ludique, et dans lequel les invités se confient aussi sur leur propre vécu. À cette occasion, le membre cofondateur de la troupe du Splendid, qui est par ailleurs très engagé dans la recherche médicale, s’est livré sur cette maladie dont il souffre, et sur cette douleur physique qu’il a subie un long moment. “J’ai une hernie discale comme beaucoup de gens, donc j’ai souffert pendant plusieurs années, et des lumbagos, pendant, avant, après”, a-t-il révélé.

Ce n’est pas la première fois que Thierry Lhermitte s’exprime sur l’une de ses maladies. En effet, la star des Bronzés et du Père Noël est une ordure est atteint de prosopagnosie. Ce trouble neurovisuel, qui peut se développer dès l’enfance ou bien apparaître en raison d’une maladie neurodégénérative, se traduit par une difficulté voire à une incapacité à reconnaître les visages. Sur Europe 1 le 26 décembre 2019, le comédien avait déclaré : “Je ne suis pas physionomiste. Je ne reconnais pas très bien les gens. J’ai un peu de mal avec les visages.”

“C’est horrible”

Dans une interview accordée à franceinfo, Thierry Lhermitte avait donné quelques anecdotes sur son quotidien, loin d’être évident. “Quand pour la troisième fois, je me présente à quelqu’un qui m’a pourtant déjà dit dix minutes avant, ‘Je vous ai déjà vu’, c’est horrible. Je mets alors cela sur le compte de la blague. En fait, c’était sincère”, avait-il expliqué. Pour s’aider à distinguer les visages, les personnes touchées par la prosopagnosie ont développé plusieurs astuces, à savoir retenir d’autres caractéristiques telles que la démarche, le style vestimentaire, la voix, l’odeur ou encore la poignée de main.

Source: Lire L’Article Complet