“T’es complètement con” : quand Emmanuel Macron se faisait recadrer par Brigitte pour ses propos polémiques

Les propos d’Emmanuel Macron, publiés dans Le Parisien mardi 4 janvier 2022, font jaser. Celui qui assure vouloir « emmerder jusqu’au bout » les non-vaccinés va sans doute devoir rendre des comptes à son épouse, Brigitte Macron. Franche, la Première dame n’a jamais hésité à recadrer son époux pour ses propos polémiques…

Le roi des bourdes. Plus clivant que jamais dans un entretien révélé par Le Parisien, Emmanuel Macron charge à bloc les non-vaccinés qu’il a « très envie d’emmerder, jusqu’au bout ». Une aubaine pour ses opposants politiques, moins pour son épouse Brigitte Macron. Tout au long de son quinquennat, la Première dame n’a cessé de recadrer le président de la République pour ses propos polémiques. Au lendemain du tristement célèbre « Je traverse la rue et je vous en trouve du travail », l’ancienne professeure de français n’a pris aucune pincette avec son mari : « T’es complètement con. Pourquoi tu as dit ça ? », l’avait-elle asséné dans le documentaire « Brigitte, l’influence », épluché par Ladépêche.fr.

Compagne mais aussi confidente la plus proche, l’ancienne professeure de français ne prend jamais de pincettes avec son mari : « Elle a détesté toutes les petites phrases, que ce soit celle sur traverser la rue pour trouver du boulot, celle sur les fainéants ou sur les gens qui ne sont rien. Elle lui a dit Tu es en train de foutre en l’air ton quinquennat, arrête tes conneries », y confiait le rédacteur de Paris Match, Bruno Jeudy. Une Brigitte Macron née Trogneux, bien moins lisse qu’ordinaire. Femme « extrêmement » franche et « sans retenue« , la Première dame a plus d’influence qu’on ne le pense d’après Gérard Collomb : « On voyait que le point de vue d’Emmanuel pouvait évoluer entre deux rendez-vous et on se disait que Brigitte était passée par là« .

>> Brigitte et Emmanuel Macron brillent à Rome lors d’une exposition à la Villa Medicis.

Emmanuel Macron en guerre contre les non-vaccinés

Taxé de président asexiste, le président de la république dont la candidature se fait attendre ne semble faire confiance qu’à son épouse, Brigitte Macron. S’il espère être réélu, Emmanuel Macron va devoir convaincre les plus réfractaires, à commencer par les non-vaccinés qu’il ne compte pas épargner : « Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré », a-t-il répondu à une lectrice dans Le Parisien.

Furieux contre cette « minorité réfractaire », le chef de l’Etat a une solution bien trouvée : « Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout », a-t-il assuré. La guerre est bel et bien déclarée…

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet