Sophie Davant et Pierre Sled terrifiés après un attentat : “Notre première pensée a été pour nos enfants”

Dans les colonnes de S, le mag, de ce jeudi 12 janvier, Sophie Davant se souvient des attentats du 11 septembre 2001 à New York. Ce jour-là, son ex-mari Pierre Sled l’appelle et leurs premières pensées dans « cette ambiance de fin du monde » sont pour leurs enfants.

Le 11 septembre 2001, Sophie Davant s’en souvient comme si c’était hier. Dans les colonnes de S, le mag, de ce jeudi 12 janvier, l’animatrice revient sur les attentats du World Trade Center, aux États-Unis. Ce jour-là, elle co-présente Prima Donna avec Patrick Sébastien. Une émission mettant à l’honneur « des femmes qui s’étaient illustrées dans leur quotidien », « plutôt visionnaire » pour l’époque, mais marquée par un souvenir « intense et effrayant ».

Pendant les répétitions « Pierre (Pierre Sled, ndlr), mon ex-mari, m’avait appelée en me disant d’allumer la télé », raconte l’animatrice de 59 ans. « Sur le plateau », elle assiste avec les équipes « médusés », à l’attentat sur la deuxième tour du World Trade Center. « Nous avons vu le deuxième avion s’écraser en direct et avons ressenti cette ambiance de fin du monde… », poursuit-elle. « À ce moment-là, notre première pensée a été pour nos enfants, écrit-elle. Nous voulions les mettre à l’abri, redoutant une éventuelle attaque sur Paris…« . Dans une telle ambiance, difficile pour la maman de Valentine et Nicolas de reprendre les répétitions.

>> PHOTOS – Sophie Davant : les hommes de sa vie

Les confidences de Sophie Davant sur sa séparation avec Pierre Sled

Des années plus tard, en 2012, le couple met fin à sa vie commune, mais reste proche pour ses enfants. « On ne s’entendait pas suffisamment mal pour avoir envie de se séparer, mais l’inverse était aussi vrai : on n’était plus suffisamment bien pour être sûr de vouloir rester ensemble, confiait-elle sur sa séparation à Télé-Loisirs en mai 2021. Au final, ça n’a pas changé grand-chose pour eux, on est toujours aussi unis, on se voit régulièrement tous les quatre. Avec Pierre, j’ai gardé un lien fraternel et complice. On est toujours là l’un pour l’autre« .

En 2020, l’animatrice se réjouissait dans les colonnes de Jours de France de sa relation avec le père de ses enfants : « Notre histoire continue, différemment. Nous sommes toujours très proches. L’amour s’est transformé ». Une séparation qui ne semble pas avoir affecté ses enfants. « Mon père habite à Rome, mais il revient très souvent à Paris. Dès qu’il vient, la tradition, c’est qu’on se fait un dîner tous les quatre, avec lui, ma mère, mon frère et moi », a raconté Valentine Sled à Gala.fr, en juillet 2022. Avant de se réjouir : « Depuis qu’ils ont divorcé, c’est quelque chose qu’on n’a jamais perdu. On a toujours fait ça et c’est très agréable d’avoir pu conserver ce cadre-là« .

Crédits photos : MPP / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Sophie Davant

  • Pierre Sled

À découvrir en images

PHOTOS – Sophie Davant : les hommes de sa vie

Ce qu’elle cherche avant tout chez un homme ? « Qu’il soit brillant et intelligent, humble, drôle avec de l’humour, généreux matériellement, dans le partage et la curiosité de l’autre. Et qu’il ait un bon rythme de vie : qu’il soit actif et aime voyager », décrivait Sophie Davant, dans Gala. « Si en plus, il aime la mer et faire du bateau, je suis comblée. »

« Qui vous dit que je ne l’ai pas trouvé ? », répondait-elle simplement.


« J’ai eu le déclic avec Erik Orsenna. (…) Il a beaucoup d’humour et il est très malin. Je ne me sens ni trop belle ni trop jeune pour lui. Ce qu’on partage nous est propre. Les histoires d’amour sont fragiles. Il faut les protéger », confiait Sophie Davant, dans Télé 7 Jours.

Autour de

Source: Lire L’Article Complet