Sheila instrumentalisée par Jean Castex pour promouvoir le vaccin AstraZeneca ? La chanteuse folle de rage

Selon le Canard Enchaîné, paru le 21 avril 2021, le gouvernement d’Emmanuel Macron tenterait de mettre une campagne de communication en place pour rassurer les citoyens sur le vaccin AstraZeneca. Jean Castex aurait déjà prévu que la chanteuse Sheila se fasse vacciner en direct.

  • Jean Castex
  • Sheila

Une mauvaise réputation qui lui fait défaut. En effet, depuis l’arrivée des vaccins sur le territoire français en décembre 2020, il faut avouer que l’antidote suédo-britannique AstraZeneca n’a pas bonne presse. Selon l’opinion publique, le vaccin comporterait des risques de thrombose plus conséquents que les vaccins Pfizer et Moderna. Des effets secondaires très rares qui ont suffi à ralentir la cadence de vaccination observée dans tout le pays depuis quatre mois. Si Jean Castex l’a confirmé jeudi 22 avril 2021 lors de sa conférence de presse, 2,5 millions de personnes seront vaccinées chaque semaine en France, certains refusent toujours l’étiquette AstraZeneca. Pour palier à cette méfiance, le Premier ministre a eu une idée…

“Il faudrait que Sheila se fasse vacciner…”

En effet, comme l’a révélé Le Canard Enchaîné le 21 avril 2021, Jean Castex miserait beaucoup sur la vaccination de personnalités publiques. La vaccination en direct de Line Renaud, ou encore Michel Cymes, a-t-elle rassuré certains Français face à cette double piqure ? Nul ne peut le dire. Cependant, le Premier ministre a imaginé que l’opération de communication autour du vaccin pour les plus de 55 ans pourrait aller plus loin avec la participation de… Sheila. “Il faudrait que Sheila se fasse vacciner”, a suggéré Jean Castex auprès de ses communicants. Une ambition qui n’a pas du tout été du goût de la chanteuse qui a répondu à l’homme politique dans un message posté sur Twitter le 23 avril 2021.

“Un grand manque d’élégance !”, a commencé la chanteuse, visiblement très en colère, avant de s’expliquer. Je n’ai absolument aucun contact avec le gouvernement et je trouve très embarrassant de se retrouver associée à un projet de campagne de vaccination lié à une marque de laboratoire sans avoir été contactée ni de près ni de loin. Je ne souhaite pas entretenir la confusion dans l’esprit de chacun où aujourd’hui les raccourcis vont plus vite que la vérité”, a écrit Sheila sur son compte Twitter, avant de conclure : La rumeur doit stopper.” Une campagne de communication qui commence visiblement mal pour le Service d’Information du Gouvernement de l’Elysée… Copie : “à revoir”.

pic.twitter.com/9Ycdmu3RcL

Source: Lire L’Article Complet