Serge Aurier en deuil : Le petit frère du footballeur tué par balle

Le frère du défenseur de Tottenham a été abattu à Toulouse dans la matinée du lundi 13 juillet.

Cette semaine s’ouvre avec une flopée de mauvaises nouvelles. Parmi elles, le décès du frère du footballeur Serge Aurier. Selon les informations du Point et d’Europe 1, Christophe Aurier a été tué par balle peu après 5h dans une zone industrielle en périphérie de Toulouse.

Touché à l’abdomen, l’homme de 26 ans a été transporté au CHU de Toulouse, où il est décédé. L’auteur du coup de feu a pris la fuite. Le service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Toulouse a été chargé de l’enquête.

Petit frère du footballeur international ivoirien, Christopher Aurier était également footballeur, mais au niveau amateur, licencié au Toulouse Rodéo (en National 3 soit la 5ème division) mais rétrogradé en Régional 1 cette saison. Ce dernier, “défavorablement connu de la justice” selon une source policière, avait été formé au RC Lens comme son frère aîné Serge.

“Je suis tombé sur les mauvaises personnes la plupart du temps. J’étais mal conseillé. Pas mon frère. Après, je ne vous cache pas que j’étais jeune, je faisais des bêtises et c’est ça qui m’a ralenti. Je n’étais pas sérieux”, avait-il confié dans une interview accordé au magazine So Foot en 2017 “Serge n’a pas fait les mêmes conneries que moi. Lui, c’était le contraire, il était irréprochable. Il vivait foot, il mangeait foot, il dormait foot. Moi, ce n’était pas le cas. C’est ça qui m’a fait arriver où j’en suis”.

Un week-end qui s’était bien déroulé…

Actuellement huitième de Premier League avec son club de Tottenham, où il évolue depuis 2017 après des passages à Lens, Toulouse et au PSG, Serge Aurier espère accrocher une place européenne en fin de saison. Dimanche 12 juillet pour le compte de la 35ème journée, le défenseur de 27 ans et ses coéquipiers recevaient le voisin londonien d’Arsenal pour un derby très attendu. Et ils se sont imposés (2-1). Une victoire qui leur permet de ne pas se laisser distancer par leurs concurrents…

À voir également : Elisabeth Bost prend la défense de Serge Aurier : “C’est un gentil garçon !”

Jb.

Source: Lire L’Article Complet