Scandale Ferrero Rocher : Plus de 2 kg de drogue cachés dans des chocolats… Grosse saisie à Roissy !

En juin dernier comme l’indiquent nos confrères de "20 minutes", les douaniers à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle ont eu une petite surprise. En effet, 2,1 kg de méthamphétamine ont été retrouvés… Dans des chocolats de Ferrero Rocher.

C’est une affaire qui a fait grand bruit en France ! Et pour cause, une découverte pour le moins surprenante a eu le mérite de déchaîner les passions – cet été – lors d’un contrôle colis à Roissy. En juin dernier, des agents des douanes de l’aéroport Charles-de-Gaule ont saisi plus de 2 kilos de méthamphétamine dans une boîte de la marque Ferrero Rocher d’après « 20 minutes ».

Visiblement, l’équipe de contrôle a intercepté le colis provenant d’Asie. Ce dernier était destiné au Moyen-Orient… Le paquet n’attirait pourtant pas l’œil. En effet, des tablettes et boîtes de chocolat le composaient simplement. Mais c’est surtout la taille des friandises qui a interloqué les agents. « La forme de chaque chocolat est inégale et ne présage pas d’une fabrication industrielle classique » apprend-on via le communiqué des douanes de Paris-Aéroports.

Les chocolats ont tous été ouverts par les douaniers pour confirmer leurs doutes. Selon eux, les expéditeurs se sont creusés les méninges pour réussir leur coup. « Une couche [en chocolat] » a permis une « dissimulation de la drogue ». En grattant la surface, les agents sont alors tombés sur les cristaux de méthamphétamine. Avec l’aide d’un spectromètre « appareil qui permet de déterminer la contenance d’un objet sans avoir à l’ouvrir », ils ont pu analyser la nature de ce produit illicite.

L’aéroport dans la tourmente

Les laboratoires de Massy (SCL) ont d’ailleurs confirmé cette hypothèse à la suite d’innombrables analyses. L’ensemble des chocolats récolés a permis d’établir la valeur de la saisie : 120.000 euros. En tout cas, ce n’est pas la première fois que l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle doit faire face à une affaire de drogue. Par le passé, un groupe de douaniers a été suspecté d’avoir détourné des milliers d’euros issus d’un trafic. Leurs méfaits se seraient déroulés entre 1995 et 2012.

Sans surprise, une lourde condamnation a été requise contre eux : privation des droits civiques durant cinq ans, une interdiction d’exercer leur métier pendant dix ans. La somme de 6 millions d’euros a également été réclamée par l’État.

N.B

à voir aussi : Accusé par Cyril Hanouna de prendre de la drogue dans les « Marseillais », le protégé de Magali Berdah, Greg Yega prend la parole !

Source: Lire L’Article Complet