Roselyne Bachelot : ce look particulier qu’on lui a demandé d’abandonner pour être ministre

Le saviez-vous ? Pour devenir ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot a dû faire des concessions. Par exemple, changer de style vestimentaire.

Si aujourd’hui Roselyne Bachelot apparaît dans des tailleurs aux tons sobres et classiques, cela n’a pas toujours été le cas. Dans son livre “Et c’est cela qui changea tout”, paru en 2019, Valérie Pécresse avait fait une confidence sur les choix de tenues de la ministre de la Culture actuelle. La candidate LR à l’élection présidentielle de 2022 évoquait, dans un passage de son roman, l’importance du style vestimentaire pour les femmes en politique. Selon elle, porter une jupe décrédibiliserait une personnalité féminine lors d’un discours par exemple.

La présidente de la région Île-de-France avait également révélé que l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon, lui avait fait une remarque déplacée à ce sujet. “Vous n’avez pas le look pour être ministre du Budget”, lui avait-il dit. Il la nommera pourtant à ce poste en 2011. Roselyne Bachelot avait elle aussi eu le droit à une réflexion sur son style vestimentaire de la part de ce dernier. Pour être nommée ministre de la Santé et des Sports, en 2007, elle a dû abandonner ses tailleurs très colorés.

Des sabots en plastique rose

Malgré cette remarque sur son style vestimentaire, Roselyne Bachelot entretient de bons rapports avec François Fillon. En effet, elle le considère comme son petit frère, avait révélé le Journal du Dimanche. Ce dernier lui avait remis la légion d’honneur le 23 novembre 2013. À cette occasion, l’actuelle ministre de la Culture était habillée d’un tailleur pantalon noir. Lors de la cérémonie, il s’était remémoré une image mémorable de Roselyne Bachelot suite à un pari. Au moment où elle occupait le poste de ministre de la Santé et des Sports, elle serait arrivée à l’Élysée chaussée de sabots en plastiques roses, avaient rapporté nos confrères. Il s’agissait bel et bien de Crocs ! Une anecdote plutôt amusante.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet