Richard Ferrand : qui est Françoise Coustal, son ex-femme et mère de son fils ?

Défait au second tour des législatives mi-juin, Richard Ferrand célébrait ses 60 ans le 1er juillet dernier. En couple depuis plus de vingt ans avec Sandrine Doucen, l’ex-président de l’Assemblée nationale a d’abord été marié avec Françoise Coustal, la mère de son fils Émile. Mais qui est-elle ?

A propos de


  1. Richard Ferrand

Sa vie privée lui a causé des ennuis. Avant de rejoindre dans les rangs d’En marche ! en 2017 et de devenir président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand a eu une vie, professionnelle et personnelle, bien remplie. Dans une autre vie, celui qui a fêté ses 60 ans le 1er juillet dernier fut notamment le directeur général des Mutuelles de Bretagne de 1998 à 2012 et marié à Françoise Coustal. Mais qui est son ex-femme, mère de son fils Émile Ferrand ? Plasticienne de métier, la première épouse de l’ancien socialiste, défait aux dernières législatives, n’est quasiment jamais apparue en public à ses côtés et s’est toujours faite très discrète.

Divorcée du politique en 1994, François Coustal a créé sa propre entreprise, Coustal Color Concept, un an avant leur séparation officielle, à Douarnenez, dans le Finistère (29). Mais en mai 2017, alors que Richard Ferrand vient d’être nommé ministre de la Cohésion des territoires dans le gouvernement d’Édouard Philippe, Le Canard Enchaîné révèle que le député aurait par le passé utilisé sa position pour favoriser les affaires de son ex-épouse et de son actuelle compagne, Sandrine Doucen. Le nom de Françoise Coustal refait alors surface.

>> PHOTOS – Marlène Schiappa, Christophe Béchu, Clément Beaune : découvrez les ministres du gouvernement Borne II

Les petits arrangements financiers de Richard Ferrand pour son ex-femme

Entre autres petits arrangements, cette dernière aurait remporté le marché d’aménagement d’un Ehpad ouvert par les Mutuelles à Guilers, une commune proche de Brest. Elle aurait ainsi conçu les installations sonores et visuelles de la résidence. Et si cela n’est pas illégal, il reste que 1,66 million d’euros de subventions publiques ont été accordés à Françoise Coustal pour l’équipement de cet Ehpad. Des subventions attribuées par le conseil général du Finistère où siégeait Richard Ferrand, de 1998 à 2011.

Dans une enquête, Le Monde ajoute que Françoise Coustal a également été missionnée sur deux autres chantiers par les Mutuelles de Bretagne : celui d’un centre d’optique à Concarneau en 2013 et l’aménagement du centre de soins des Mutuelles dans des locaux acquis à Brest… par Sandrine Doucen, la compagne de l’ex-député. Ensemble, Françoise Coustal et Richard Ferrand ont eu un fils, Émile Ferrand, désormais âgé de 31 ans et aussi mis en cause par l’affaire en 2017.

Le Monde a en effet révélé qu’à seulement 23 ans, le fils de l’ex-chef de file du groupe LREM à l’Assemblée avait été embauché par son père en qualité d’assistant parlementaire, entre janvier et avril 2014. Ce qui rappelle les petits arrangements dont avaient aussi bénéficié les enfants de François Fillon, et qui avaient été révélés au moment du “Pénélope Gate”, en janvier 2017. Pour l’affaire des Mutuelles de Bretagne, Richard Ferrand est mis en examen en 2019. Deux ans plus tard, la justice a tranché en faveur du proche d’Emmanuel Macron, accusé de faits considérés comme “prescrits”.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet