"Respectez la mémoire de mon mari" : Le compagnon de Lââm mort à cause de la drogue ? Furieuse, la chanteuse sort de ses gonds et fait une mise au point !

Lââm est furieuse. La chanteuse est sortie de ses gonds sur Instagram alors que des internautes ont accusé son défunt mari Robert Suber d’avoir consommé de la drogue.

Triste période pour la chanteuse Lââm. L’interprète de « Petite soeur » vient de perdre l’homme de sa vie. Son mari Robert Suber est décédé, comme elle l’a annoncé sur Instagram ce mardi 2 novembre 2021. Robert Suber était atteint d’un cancer du pancréas. Effondrée, Lââm a rendu hommage à celui avec qui elle était mariée depuis près de 25 ans. « RIP Suber ! Mon mari pour toujours », a écrit l’artiste en légende d’une photo du défunt.

Très soutenue dans cette douloureuse épreuve, Lââm a reçu un nombre important de messages de condoléances. « Là pour toi, n’hésite pas n’importe quel horaire, jour… », a déclaré l’ancienne candidate de télé-réalité Tatiana Delarue dans les commentaires. « Oh non ma Lââm », a commenté la chanteuse Elodie Frégé, visiblement sous le choc. « Quelle triste nouvelle… Mes sincères condoléances ma sista. Que la terre lui soit légère. Force », a affirmé à son tour le chanteur Willy Denzey.

Le couple, qui partageait une passion commune pour la musique, allait fêter ses 25 ans de mariage et n’a jamais eu d’enfant. Une volonté partagée par Lââm et Robert Suber, comme elle l’expliquait il y a quelques années au micro de Non Stop People. « Je n’en veux pas. J’adore les enfants mais je trouve qu’il faut avoir du courage pour en faire aujourd’hui. Il y a tellement d’enfants malheureux que je préfère m’occuper d’eux », affirmait la chanteuse.

Deux jours après avoir révélé la disparition de son mari, Lââm est sortie de ses gonds sur Instagram. Et pour cause, elle a reçu de nombreux messages affirmant que son défunt compagnon était un consommateur de drogues. Furieuse, Lââm a tenu à faire une grosse mise au point. « Les cafards du net qui disent que mon mari était un drogué, fermez vos bouches d’égout ! Et allez vous faire mettre une grosse pendule où je pense (j’évite la vulgarité pour ne pas être bloquée sur Instagram) », a-t-elle d’abord indiqué avant de poursuivre : « Mon mari était un grand sportif ! Sport tous les jours dehors à 7 h du mat’. Il ne fumait pas et il ne buvait pas, il avait une alimentation hyper saine. Il buvait du jus de citron et carotte. Jamais d’alcool, jamais de drogue ». Voilà qui a le mérite d’être clair !

La rédaction

À voir également : Effondrée, Lââm dévoile une photo inédite de son « mariage funky » avec Robert Suber et lui rend hommage

Source: Lire L’Article Complet