« Quelle indignité ! » : Gérald Darmanin atomise Marine Le Pen

Lundi 9 août sur Twitter, Gérald Darmanin a tenu à réagir aux tacles de Marine Le Pen, après le drame concernant le meurtre du prêtre vendéen.

C’est une information qui a bouleversé le pays tout entier. Lundi 9 août dernier, Gérald Darmanin a informé du meurtre du prêtre Olivier Maire, 60 ans, à Saint-Laurent-sur-Sèvre en Vendée. Une tragédie largement commentée par la classe politique. La raison ? Le suspect, un réfugié rwandais âgé de 40 ans, avait déjà été impliqué dans l’incendie la cathédrale de Nantes en juillet 2020. “En France, on peut donc être clandestin, incendier la cathédrale de Nantes, ne jamais être expulsé, et récidiver en assassinant un prêtre. Ce qui se passe dans notre pays est d’une gravité sans précédent : c’est la faillite complète de l’État et de Gérald Darmanin, s’est indignée Marine Le Pen sur Twitter. Une déclaration qui a rapidement fait réagir le ministre de l’Intérieur.

“Quelle indignité”, a déclaré Gérald Darmanin sur place. L’homme politique a ensuite expliqué les raisons pour lesquelles le suspect n’a pas été renvoyé dans son pays d’origine. “Cet étranger n’est pas expulsable malgré son arrêté d’expulsion tant que son contrôle judiciaire n’est pas levé“, a-t-il assuré. “Certains ont cédé à la tentation et la polémique”, a-t-il lancé à l’opposition.

Quelle indignité ! Plutôt que de dire sa compassion aux catholiques qui ont accueilli ce meurtrier, madame le Pen polémique sans connaître les faits : cet étranger n’était pas expulsable malgré son arrêté d’expulsion tant que son contrôle judiciaire n’était pas levé. https://t.co/eZh3r4OdJr

Marine Le Pen à Gérald Darmanin : “Faites votre travail”

Très active sur Twitter, Marine Le Pen n’a pas perdu de temps avant de répondre à l’homme politique. “Après ce drame, votre seule réponse c’est le mépris, l’arrogance, le « ce n’est pas de ma faute »”, a-t-elle écrit, toujours sur Twitter, avant d’ajouter : “Ce clandestin était expulsable depuis 2019 ! Les Français veulent de la fermeté, pas ce bavardage puéril d’un ministre qui se défausse. Faites votre travail. Décidément, la tension semble être à son comble dans la classe politique.

Après ce drame, votre seule réponse c’est le mépris, l’arrogance, le « c’est pas de ma faute ».

Ce clandestin était expulsable depuis 2019 !

Les Français veulent de la fermeté, pas ce bavardage puéril d’un ministre qui se défausse. Faites votre travail. MLP https://t.co/qxIN79q6wT

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet