Procès Johnny Depp : Amber Heard dénonce “la haine et le vitriol”

Ce lundi 13 juin, Amber Heard est sortie du silence, après le retentissant procès contre son ex-mari Johnny Depp. L’actrice de 36 ans a accordé un entretien à la chaîne américaine NBC, dans lequel elle fustige une campagne de dénigrement à son encontre.

A propos de


  1. Johnny Depp


  2. Amber Heard

C’est l’un des procès les plus retentissants de l’année aux États-Unis. Après six semaines de débats houleux et sur-médiatisés, Johnny Depp et Amber Heard ont été condamnés pour s’être mutuellement diffamés par voie de presse. L’ex-star de Pirates des Caraïbes devra verser deux millions de dollars à son ex-épouse quand cette dernière a été condamnée à dix millions de dollars. Ce lundi 13 juin, l’héroïne d’Aquaman a accordé une interview à la chaîne américaine NBC, dans laquelle elle dénonce « la haine et le vitriol » à son encontre sur les réseaux sociaux. C’est la première fois qu’Amber Heard s’exprime ainsi publiquement depuis le rendu du jugement au tribunal de Fairfax (Viriginie).

Diffusé en direct et en mondiovision, le procès opposant Amber Heard à Johnny Depp a cristallisé les tensions entre les défenseurs de l’actrice et les fans de l’acteur. De nombreux internautes ont mené une campagne de dénigrement envers l’ex-femme de la star déchue, l’accusant d’avoir menti sur ses accusations de violences conjugales. « Je me fiche de ce que les gens pensent de moi et de ma vie privée. Je ne le prends pas personnellement. Mais même si vous pensez que je mérite toute cette haine, même si vous pensez que je mens, vous ne pourrez pas me regarder dans les yeux et me dire que ce qui s’est passé sur les réseaux sociaux était juste », a-t-elle estimé.

https://youtube.com/watch?v=V4Ub2D65Bww%3Frel%3D0%26showinfo%3D1

>> À lire aussi : PHOTOS – Procès de Johnny Depp et Amber Heard : retour sur leurs évolutions physiques

Un procès à 50 millions de dollars

De son aveu, Amber Heard ne tient pas rigueur aux sept jurés d’avoir favorisé Johnny Depp. « Je ne les blâme pas. Je comprends, en fait. C’est une personne que tout le monde aime et que les gens pensent connaître », a-t-elle affirmé, ajoutant que l’ex-vedette d’Hollywood est « un acteur fantastique ». L’ex-compagnon de Vanessa Paradis avait intenté un procès en diffamation après une tribune de son ex-femme dans le Washington Post, en 2018, dans laquelle elle se présentait en « personnalité publique représentant les violences conjugales ». Selon l’intéressé, ce témoignage aurait ruiné sa carrière au cinéma, raison pour laquelle il a réclamé (sans succès) 50 millions de dollars de dommages et intérêts.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet