Prix des courses alimentaires : quels produits ont le plus augmenté en décembre ?

Faire ses courses coûte de plus en plus cher. Un reportage diffusé dans le JT de 20h de France 2, mercredi 22 décembre 2021, chiffre l’inflation à plus de 1% dans les rayons de supermarché. Pâtes, sucre, œufs, beurre… quels sont les produits concernés par cette hausse de prix ?

Restez informée

Remplir son frigo est plus coûteux en ce mois de décembre 2021. Nos confrères du JT de 20h de France 2 ont fait le test, en achetant 31 produits de consommation courante dans un supermarché. Les résultats dévoilés dans un reportage, mercredi 22 décembre, sont sans appel : l’inflation est bel et bien présente. Mais alors, quels sont les produits touchés par cette hausse de prix ?

Sans grande surprise, le coût des pâtes continue d’augmenter. Pour le premier prix, il faut compter une augmentation de + 38,64 %, selon les chiffres du panéliste NielsenIQ. Les marques grimpent également (+ 4,71 %). Et pour cause, les récoltes de blé, désastreuses en 2021, ont fait exploser les cours. « La matière première manque, elle est donc plus chère », précisent nos confrères. Le prix du sucre s’envole également (+ 4,33 % pour le premiers prix). C’est aussi le cas des œufs (+ 3,93 %). Cela est dû à la hausse du coût de l’alimentation des poules. « La matière première constitue l’essentiel du prix », expliquent les journalistes. Même constat pour le beurre (+ 1,48 %). Au total, ce panier représente une augmentation de + 1,08 %.

« On va avoir les huiles, les farines, les conserves de légumes »

La flambée des prix risque de continuer, à en croire les déclarations de Daniel Ducrocq, directeur distribution Europe de NielsenIQ, interrogé par l’équipe du JT de 20h de France 2. « L’inflation est là, avec un peu plus de 1 %. Ça fait des années qu’on n’a pas eu d’inflation de cette ampleur-là. On peut supposer qu’elle va continuer dans la mesure où il y a plus de produits touchés », estime l’expert, avant de poursuivre : « Il y avait les pâtes il y a deux-trois mois, et ça continue à être vrai. Mais, maintenant les pâtes ne sont plus seules. On va avoir les huiles, les farines, les conserves de légumes. Si vous achetez de la marque de distributeur, le prix va augmenter de 2 ou 2,5 %. » Dans le secteur de l’hygiène, les prix baissent. D’autant plus que de grosses promotions sont souvent affichées dans les rayons de supermarché. Sur les 31 produits achetés par la rédaction de France 2, 26 augmentent, deux sont stables et trois baissent. Un bilan peu rassurant…

Source: Lire L’Article Complet