Prince Harry : inquiète pour sa santé mentale, sa famille « ne lui claquera pas la porte » de sitôt

Même à des milliers de kilomètres, le prince Harry suscite toujours les préoccupations de la famille royale britannique, qui craint pour sa santé mentale, a affirmé sur Twitter Angela Lavin, experte en royautés, ce jeudi 3 juin.

Dans The Me You Can’t See, le prince Harry aborde le sujet de la santé mentale, à travers un docu-série diffusé sur Apple TV+ aux côtés d’Oprah Winfrey. Le fils de Diana n’a pas choisi ce sujet par hasard : lui-même a traversé des épreuves qui ont mis à mal sa santé mentale. Malgré la distance et les crispations, les membres de la couronne royale ont conscience de sa fragilité psychologique, d’après Angela Lavin, fine connaisseuse des têtes couronnées. “À mon avis, la famille de Harry à Londres est très inquiète pour sa santé mentale et pense que lui claquer la porte royale au nez pourrait avoir des conséquences dévastatrices, a affirmé l’expert royauté sur Twitter, ce jeudi 3 juin.

Depuis son départ de Londres, le prince Harry s’est exprimé à plusieurs reprises sur sa propre santé mentale, à travers des interviews retentissantes accordées à des médias américains. Dernier exemple en date : l’époux de Meghan Markle a évoqué dans le podcast Armchair Expert son enfance au sein d’une famille coincée dans “un cycle de douleur”. Le petit-fils d’Elizabeth II a notamment évoqué la disparition tragique de sa mère, sous le pont de l’Alma à Paris, dont il ne s’est jamais vraiment remis. Elle-même en proie à des pensées suicidaires, Meghan Markle a également révélé avoir mal vécu sa vie au sein de la famille royale, en raison du manque de soutien des membres du clan.

My view is that Harry's family in London are very worried about his mental health and think slamming the royal door in his face could have devastating consequences. https://t.co/Pqc1PrRGfE

Une thérapie pour soigner sa santé mentale

Pour aider son époux à surmonter sa souffrance psychologique, Meghan Markle a convaincu Harry de suivre une thérapie. “Elle l’a vu, elle l’a tout de suite vu. Elle voyait que je souffrais et que certaines choses que je ne pouvais pas contrôler me mettaient vraiment en colère et me faisaient bouillir de rage”, a expliqué le père d’Archie dans son interview à Armchair Expert, en mai dernier. Bien que son exil à Santa Barbara ait causé des tensions, le prince Harry ne va pas perdre le soutien de sa grand-mère de sitôt. Toujours proche de la monarque, il sera bien invité au jubilé de la reine, en février 2020, pour célébrer les 70 ans de la régente sur le trône britannique, d’après Page Six. L’occasion pour Meghan et Harry de présenter à la famille leur petite fille, qui devrait naître très prochainement, et Archie à leurs cousins George, Charlotte et Louis.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Backgrid UK/ Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet