Prince Charles a-t-il le droit de refuser le titre de roi d'Angleterre ? Voici ce qu'il en est

Son destin est tout tracé. Prince Charles est censé devenir le roi d’Angleterre mais a-t-il le droit de refuser ce titre ? Voici la réponse.

À maintenant 94 ans, la reine Elizabeth II est la monarque au règne le plus long de l’histoire britannique. Il y a 68 ans, Sa Majesté montait sur le trône pour la toute première fois. Aujourd’hui, son fils le prince Charles qui a été un mari cruel avec Lady Diana d’après le majordome de la princesse, attend son tour. Comme le veut la tradition, c’est l’aîné de la souveraine qui reprendra le flambeau. Mais est-il possible que le duc de Cornouailles refuse ce titre important ? Sur le papier, la réponse est non. Et pour cause, l’ordre de succession est déterminé par le droit statutaire. Autrement dit, l’héritier de la couronne deviendra automatiquement roi une fois que sa mère stoppera ses fonctions ou mourra.

https://www.instagram.com/p/CHkgi8TgaW9/

Une publication partagée par Clarence House (@clarencehouse)

Cependant, le prince Charles peut bien évidemment choisir de laisser sa place. Pour cela, il doit faire part de ses intentions aux gouvernements du Commonwealth et demander un projet de loi afin d’être retiré de l’ordre de succession. Une requête qui doit être acceptée par tous les membres, soumise au Parlement et approuvée par la signature d’une sanction royale. Autre scénario ? Le duc de Cornouailles peut également écrire un acte d’abdication. Une fois de plus, cela doit être promulgué par les parlements de chacun des royaumes du Commonwealth. Reste à savoir ce que l’héritier fera. En attendant, il semblerait que le prince Andrew fasse tout pour empêcher son frère le prince Charles d’être roi d’Angleterre.

Source: Lire L’Article Complet