Prince Andrew : ces fameux documents qui ne l’épargneront pas dans l’affaire Epstein

Visé par une plainte pour viol, le prince Andrew tente désespérément de trouver des failles à l’accusation, comme l’a révélé le Daily Mail, vendredi 24 septembre 2021.

Proche du milliardaire Jeffrey Epstein, écroué pour viols sur mineures en 2019, le prince Andrew est accusé d’avoir violé à trois reprises Virginia Roberts entre 2000 et 2002, lorsqu’elle avait 16 ans. Désormais âgée de 38 ans, la victime supposée a déposé plainte en août dernier. Dans la panade, le fils d’Elizabeth II joue la carte du silence et laisse son équipe juridique opérer. Ses avocats viennent de demander, vendredi 24 septembre, l’accès à un accord confidentiel établi entre Jeffrey Epstein et Virginia Roberts en 2009, comme le rapporte le Daily Mail. Rédigé dans le cadre de l’affaire civile qui opposait ces derniers, le document pourrait permettre au duc d’York d’être « libéré de toutes responsabilités » et de pouvoir rejeter la poursuite pour agression sexuelle. Seulement, cet élément du dossier serait inapplicable au cas du frère du prince Charles.

Selon les affirmations du Daily Mail, ce texte protégerait les avocats, les employés, les agents et les héritiers de Jeffrey Epstein d’une mise en cause potentielle dans les sombres affaires de viols. Il ne comporterait aucune mention ou disposition spéciale liée au prince Andrew. Une source proche du dossier a confirmé au Daily Mail que cet arrangement ne s’étendait pas « aux amis et connaissances » de l’homme d’affaires, retrouvé mort dans sa cellule en août 2019. La piste pourrait donc s’avérer vaine pour la défense du prince.

Le prince Andrew doit répondre aux accusations

Les avocats de la plaignante, qui l’accuse également de coups et blessures, ont fait parvenir les premiers documents juridiques au prince Andrew et ses représentants, mardi 21 septembre. Pour la première fois, le sexagénaire a reconnu être concerné par cette plainte, en continuant toutefois de nier fermement les faits reprochés.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet