“Priez pour nous !” : Rachida Dati, sa drôle de demande en pleine rue

Rachida Dati est prête à tout pour aider Les Républicains à remporter les législatives. En plein tractage sur une place du marché, le mercredi 11 mai, l’ancienne ministre a demandé une aide spirituelle à un paroissien.

Rachida Dati espère que Dieu donnera la foi aux Républicains. Après avoir soutenu Valérie Pécresse lors de sa campagne présidentielle, l’ancienne ministre de la Justice se dévoue corps et âme à la prochaine échéance politique. Ce mercredi 11 mai, la maire du VIIè arrondissement de Paris a tracté pour Habib Shoukry, le candidat LR pour les législatives. Dès lors, les équipes du Quotidien ont suivi son opération sur le marché du XIIIè arrondissement. Voulant effacer des mémoires le naufrage de son parti lors de la présidentielle, Rachida Dati n’a pas hésité à faire appel aux voix du Seigneur pour remporter le plus de circonscriptions. Lors de son arrêt devant le stand de la paroisse, la femme politique de 56 ans a fait une étonnante requête. « Vous pouvez prier pour nous ? », a-t-elle imploré. Et d’ajouter avec son légendaire franc-parler. « Et puis, on peut faire des intentions de prières, non ? On en a besoin« .

Afin d’être sûre d’avoir bien été entendue, Rachida Dati n’a pas hésité à réitérer sa demande. « Priez pour nous, pauvres pêcheurs », a-t-elle répété en éclatant de rire. Et pour cause. La mère de famille sait que la course à l’Assemblée Nationale s’annonce rude. Après l’échec historique de la droite, l’ancienne Garde des Sceaux n’a donc pas ménagé ses efforts pour convaincre les riverains souvent bienveillants. « Et bon courage chez vous, et bon courage chez les LR », lui a lâché une passante. Ce à quoi s’est empressée de lui répondre Rachida Dati : « Je le sais, ce n’est pas la peine. N’en rajoutez pas devant tout le monde« .

Rachida Dati en campagne pour la présidence du parti ?

Très investie au sein de son parti, Rachida Dati soulève ainsi de nombreuses interrogations. Viserait-elle le siège de la présidence des Républicains ? Une question à laquelle l’intéressée a répondu sans détour au micro de la journaliste de Yann Barthès. « Je ne vais pas me cacher derrière mon petit doigt. Moi sur la présidence du parti, bien sûr que j’y pense, ce n’est pas la question ». Une ambition qui semble être freinée par une question de loyauté. « Je n’ai pas envie d’aller m’affronter à Laurent Wauquiez qui est mon ami, je n’ai pas envie d’aller m’accrocher avec Éric Ciotti ou un autre ». Et de conclure : « Je veux qu’on remette les débats sur la table ». Déterminée à mettre fin « aux formalités d’usage et toute politesse », Rachida Dati a assuré que cela « aller déménager » au sein de la droite. La tata flingueuse LR a encore frappé !

Crédits photos : Capture d’écran Quotidien – TMC

Autour de

Source: Lire L’Article Complet