Présidentielle 2022 : cette raison improbable pour laquelle Jean-Marie Bigard a renoncé à sa candidature

Mai 2020 sur BFM TV, Jean-Marie Bigard annonce être « intéressé » pour être candidat à la présidentielle de 2022. Mais en septembre, dans l’émission L’heure de pros sur CNews, il déclare y renoncer. Un changement d’avis sur lequel est revenue son éditrice Florence Pierron dans Le Parisien le vendredi 22 octobre 2021.

  • Jean-Marie Bigard

Jean-Marie Bigard est un homme engagé. En 2018, lorsque le mouvement des Gilets Jaunes éclate, l’humoriste clame immédiatement son soutien aux manifestants. Puis en mai 2020, quand la France se retrouve plongée dans la crise du coronavirus, l’artiste de 67 ans n’hésite pas à interpeller le gouvernement sur sa gestion de l’épidémie. C’est ainsi que début mai 2020, il révèle au micro de Sud Radio avoir été appelé par Emmanuel Macron. « Je ramène ma gueule, je ch*e sur le président et le président m’appelle pour me dire : ‘Vous avez raison’. Donc je trouve ça génial ! Je te dis, c’est un scoop. C’est vrai, il m’a appelé, il m’a dit ‘: C’est vrai, vous avez raison, nous allons faire un put*in d’échéancier’. Comme j’avais demandé. Donc c’était assez mignon quoi », explique-t-il sur les ondes du média.

Une prise de position forte qui pousse ensuite Jean-Marie Bigard à briguer la place de président de la République. En effet, fin mai, il annonce sur l’antenne de BFM TV être « intéressé » pour être candidat à la présidentielle de 2022. Seulement voilà, changement de cap le 28 septembre 2020 dans l’émission L’heure de pros sur CNews. Jean-Marie Bigard révèle qu’il renonce à ses ambitions politiques. « Je vous le dis aujourd’hui, je me retire officiellement de cette candidature à la présidentielle. Je me retire pour plusieurs raisons. […] Je suis trop sensible pour faire ce job. Je ne peux pas aller jouer sur le terrain avec des crabes qui puent, je préfère hurler de la tribune. Je veux rester libre, je veux rester solidaire, je veux rester avec les plus démunis, et surtout je ne roule pour personne, que pour le peuple français qui souffre », explique-t-il sur le plateau de Pascal Praud.

« Si tu es élu, on va te détester »

Un véritable volte-face de Jean-Marie Bigard sur lequel est revenue son éditrice Florence Pierron dans les colonnes du Parisien le vendredi 22 octobre 2021. « J’ai vraiment cru qu’il allait y aller. Il a changé d’avis en vingt-quatre heures« , a-t-elle ainsi révélé. Et pour cause, impossible pour le compagnon de Lola Marois de s’imaginer être critiqué à l’image des politiques qu’il dénonce. « Nous n’en avons pas reparlé. Je ne sais toujours pas si c’était du lard ou du cochon. Il a en lui cette faille d’amour qu’il cherche toujours à combler. ’Si tu es élu, on va te détester’, lui disaient beaucoup de gens ». Une bonne raison pour renoncer à sa candidature.

A lire aussi : « Il n’y a personne qui peut te conseiller ? » : Jean-Marie Bigard attaque à nouveau Emmanuel Macron

Source: Lire L’Article Complet