PPDA : révélations sexuelles en série

Patrick Poivre d’Arvor, visé par une enquête pour viols après les accusations de l’écrivaine et youtubeuse Florence Porcel, est la cible de nouveaux témoignages très dérangeants, dans "Le Parisien".

“Ne monte jamais seule dans l’ascenseur avec PPDA”

D’autres témoignages accablants ont été dévoilés par le quotidien. 

Plusieurs employées de TF1 auraient attesté des agissements (supposés) du journaliste. “Dès qu’une stagiaire arrivait, la première chose qu’on lui disait c’est : ‘Fais gaffe, ne monte jamais seule dans l’ascenseur avec PPDA‘”, a expliqué l’une d’entre elles. 

PPDA, “oppressant avec ses cibles” ?

Une ancienne nouvelle recrue de la première chaîne s’est également souvenue qu’à l’époque où PPDA était encore le journaliste-roi de TF1, il l’aurait convoquée dans son bureau, un soir, peu avant le début du 20H. “Il me demande si mon CDD se passe bien puis enchaîne les questions très personnelles. Il m’a dit que mon conjoint avait de la chance et m’a demandé s’il pouvait me prendre dans les bras“, a-t-elle expliqué.

A l’époque, face à l’autorité du journaliste, elle se serait exécutée, mais l’a rapidement regretté: “‘L’étreinte n’a dû durer qu’une poignée de secondes mais elle m’a semblé interminable. Je ne considère pas avoir été victime d’une agression. Mais ça a été un moment surprenant et perturbant“.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

L’entourage de celui qui a présenté sans discontinuer entre 1987 et 2008 le JT le plus regardé d’Europe sait que les femmes sont devenues une obsession. PPDA est toujours à l’affût, pour ne pas rater une occasion de conclure. Quitte à se montrer très oppressant avec ses cibles“, lit-on également dans Le Parisien.

Source: Lire L’Article Complet