Pierre Bellemare “bigame” : retour sur sa double vie sentimentale

Pierre Bellemare s’est éteint il y a déjà quatre ans, en ce 26 mai 2022. L’occasion pour Gala.fr de revenir sur cette double idylle qu’entretenait l’ancien animateur.

De son vivant, Pierre Bellemare a eu une vie sentimentale pour le moins compliquée. Pour cause, pendant plusieurs années, le célèbre animateur à la voix grave avait deux partenaires. Une double vie qu’il avait évoquée en toute transparence dans son autobiographie Ma vie au fil des jours, parue en 2016. En effet, alors qu’il était en couple avec Micheline Grillon, l’écrivain disparu le 26 mai 2018 est tombé amoureux d’une autre femme. Une situation que ce dernier a eu beaucoup de mal à gérer…

Toutefois en janvier 1961, Pierre Bellemare a croisé le chemin de Roselyne Bracchi, qui à l’époque n’avait que dix-huit ans. Une rencontre qui l’a beaucoup perturbée puisqu’il est rapidement tombé sous le charme de cette dernière. « Claquemuré dans ma double vie, ne trouvant pas la moindre échappatoire, j’attendais sans doute inconsciemment qu’un événement vienne bousculer mon existence et m’oblige à réagir. Il se produisit sous forme de drame, le 27 janvier 1961« , avait-il écrit dans son ouvrage, avant d’ajouter : « Devenu bigame, je jonglais avec les horaires pour tenter d’être présent dans mes deux foyers… » Mais lorsque Roselyne Bracchi a accouché de sa fille Maria-Pia Bellemare (née en 1970), le défunt animateur n’a eu autre choix que de tout avouer à sa première épouse.

>> PHOTOS – Hommage à Pierre Bellemare : célébrités et anonymes réunis pour un dernier au revoir

1972 : l’année des aveux

Ce n’est que deux ans après la naissance de sa dernière fille que Pierre Bellemare a tout avouée à Micheline Grillon. « En vingt et un ans de mariage, jamais elle n’avait imaginé que je puisse la tromper. Il est vrai que la vie trépidante que je menais à l’époque et l’absence des moyens de communication dont on dispose aujourd’hui me fournissait prétextes et alibis pour m’éloigner de la maison sans que mon épouse puisse chercher à me localiser« , avait-il ensuite fait savoir. Une annonce qui n’avait pas plu à sa précédente épouse qui lui avait alors demandé de quitter le domicile conjugal.

Crédits photos : PATRICK BERNARD / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet