PHOTOS – François et Penelope Fillon : qui sont leurs 5 enfants ?

Ce lundi 15 novembre s’ouvre le procès en appel pour emplois fictifs de François et Peneloppe Fillon. Soit cinq ans après que le début du ‘Penelopegate’ qui a changé la vie de ces parents de cinq enfants. Qui sont Marie, Charles, Antoine, Edouard et Arnaud Fillon ?

Si elle était parmi les épouses de politiques les plus discrètes, tout a basculé pour Penelope Fillon au début de 2017. La femme de François Fillon est alors violemment propulsée de l’ombre à la lumière avec le début de ce que l’on appellera le « Penelopegate ». Un scandale qui changera la vie des époux Fillon. Ce lundi 15 novembre, ils retrouvent tous les deux la justice avec l’ouverture de leur procès en appel pour emplois fictifs. Une véritable épreuve pour leur clan : le couple est en effet à la tête d’une famille de cinq enfants. Mais qui sont Marie, Charles, Antoine, Edouard et Arnaud Fillon. Mais qui sont-ils ?

Au sommet de la fratrie, il y a la seule fille du couple, Marie Fillon. Âgée de 39 ans, elle est peut-être la plus médiatique de tous : elle avait beaucoup fait parler d’elle en apparaissant dans un épisode d’Ambition intime consacré à l’ancien candidat à la présidence. Comme sa mère, elle est avocate. Une voie qu’a aussi choisi son frère, Charles, 36 ans. Après des études à New-York, il s’est spécialisé en droit boursier et en droit des sociétés. Antoine, 35 ans, a lui préféré le monde de la finance tandis qu’Edouard, 31 ans, travaille dans une société d’investissement. Le plus jeune, Arnaud, 19 ans, est lui en classe préparatoire.

Les Fillon : une famille soudée

Face à l’adversité, la famille Fillon fait front. Lorsque le « Penelope Gate » explose, ce sont les aînés qui convainquent leur père de ne pas jeter l’éponge tout de suite. Les noms de Marie et Charles se retrouveront mêlés au scandale : ils devront aller convaincre les juges en apportant des preuves de leur travail en tant qu’assistants parlementaires auprès de leur papa. Ils échapperont à une mise en examen.

À Valeurs Actuelles le 25 juin 2020, Charles Fillon affirmait : « Je n’éprouve pas le besoin de me reconstruire par rapport à ces dernières années. J’en suis assez indifférent. Ce qui est plus compliqué en revanche, c’est pour les parents, qui culpabilisent de nous avoir imposé cela. Mais je n’en veux absolument pas à papa. » Une jolie marque de soutien dont avaient sûrement besoin l’ancien premier ministre et son épouse.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet