PHOTO – Jean-Michel Blanquer et Evan Fournier : un duo improbable

Après avoir critiqué Jean-Michel Blanquer sur Twitter, le basketteur français Evan Fournier a rencontré le ministre des Sports pour faire la paix.

Ils ont décidé de la jouer fair-play. Auteur de critiques musclées envers Jean-Michel Blanquer, qui avait attribué les succès de la France aux JO à la pratique du sport à l’école, Evan Fournier s’est finalement réconcilié avec le ministre. Car le basketteur NBA a vu le membre du gouvernement accepter de le rencontrer. “Un échange sur la place du sport à l’école, son avenir et l’accompagnement des sportifs. C’était constructif et intéressant !“, s’est réjoui le joueur des New York Knicks, médaillé d’argent avec les Bleus à Tokyo.

De son côté, le ministre s’est dit “heureux” de la rencontre, immortalisée par une photo du duo. “Plus de sport dans notre école et notre société !“, a ajouté le compagnon d’Anna Cabana, qui pourrait avoir d’autres échanges avec le basketteur NBA. “Nous avons prévu de poursuivre la réflexion dans les mois à venir. Wait & see“, a ajouté ce dernier.

https://www.instagram.com/p/CTcZInfsXV8/

A post shared by Jean-Michel Blanquer (@jean_michel_blanquer)

Le tweet de Jean-Michel Blanquer qui est mal passé

Ravi de voir les Bleus performants aux JO de Tokyo, Jean-Michel Blanquer avait lancé un message plein d’autosatisfaction sur Twitter. Car pour lui, le succès du basket, hand et volley illustrait “la qualité de l’enseignement de ces sports à l’école”.

Vive le sport collectif! 🤾‍♀️🏐⛹🏽‍♂️
Vive l’EPS! 🇫🇷🥇🥈🥉
Le succès de nos @EquipeFRA #BHV illustre la qualité de l’enseignement de ces sports à l’école.
Saluons le travail des enseignants d’EPS et la bonne collaboration avec les fédérations @FranceOlympique https://t.co/3M4xXkMiRN

De nombreux sportifs tricolores l’avaient alors repris de volée, en affirmant que l’EPS n’y était pour rien : “Si mes coéquipiers et moi-même sommes arrivés à l’élite de notre sport, c’est grâce aux associations sportives, aux clubs, aux bénévoles, mais en aucun cas grâce à l’école, avait notamment tweeté Evan Fournier, avant d’enfoncer le clou dans une tribune conclue par une main tendue : “Je suis prêt, monsieur le ministre, à vous accueillir à New York durant la saison pour poursuivre cet échange.”

Crédits photos : Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet