PHOTO – Danse avec les stars : « en pleurs », Lââm craque après un entraînement

Les difficultés commencent pour Lââm ! En pleine préparation de “Danse avec les stars”, la chanteuse a fondu en larmes après un entraînement.

Sera-t-elle prête dans dix jours ? Attendue le 17 septembre pour le grand retour de Danse avec les stars, Lââm vient tout juste de débuter les entraînements. Mais visiblement, c’est encore plus intense que prévu pour la chanteuse de 50 ans, à en juger son dernier post sur Instagram. “WAKE UP LAAM. Faut que je me réveille, écrit-elle. Hier soir, je suis rentrée en pleurs chez moi. J’en peux plus. Je vais mourir ou mûrir. J’espère y arriver c’est dur la danse. Respect à tous les danseurs #danseaveclesstars #durdur #courbatures“, a-t-elle ajouté.

Si chaque année, un candidat a plus de difficultés que les autres, Lââm peut heureusement compter sur le soutien de ses fans pour ne rien lâcher. “Je crois en toi, t’es une battante“, “Tu es courageuse !“, “Tu vas y arriver, tout est dans le mental“, peut-on lire parmi les commentaires de son selfie, où, fidèle à elle-même, elle apparaît avec un look impossible à manquer.

https://www.instagram.com/p/CTgtqJPAbNE/

A post shared by Laam Officiel (@laamofficiel)

Pourquoi Lââm avait refusé “Danse avec les stars”

Attendue sur le parquet de DALS comme Lucie Lucas, Moussa de Koh-Lanta, Aurélie Pons, Lola Dubini, Wejdene, Bilal Hassani, Jean-Baptiste Maunier ou encore Dita Von Teese, Lââm avait jusqu’à présent refusé de participer à l’émission de TF1. “Je ne voulais pas le faire parce que j’ai toujours été très complexée par rapport à mon corps, a-t-elle expliqué, citée par Télé Loisirs. De par mes origines, on ne montre pas son corps. Je me suis dit que si c’était pour encore faire des problèmes dans la famille (…) Et puis j’ai de gros tatouages, je n’ai pas envie de faire camionneur avec une robe. Je leur ai demandé de les cacher”, a-t-elle poursuivi, craignant en effet de provoquer “une crise cardiaque” chez “les ménagères”.

Crédits photos : De Malleray Felix/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet