PHOTO – Damien Abad en vacances : après les polémiques, c’est “plage et piscine” !

Évincé du gouvernement le 4 juillet dernier après des accusations de tentative de viol et plusieurs semaines de polémique, l’ancien ministre Damien Abad profite de vacances en Andalousie qu’il affiche sur Instagram.

La Première ministre voulait son départ. Il a choisi l’Andalousie. Le 4 juillet dernier, Damien Abad est évincé du gouvernement après des accusations de tentative de viol, qu’il nie, et plusieurs semaines de polémique. Élisabeth Borne, qui parlait de son ministre comme d’un « boulet« , a tout fait pour qu’il ne soit pas présent dans son nouveau gouvernement, malgré les hésitations du président de la République. Un mois plus tard, le désormais ancien ministre profite de l’été pour passer des vacances dans le sud de l’Espagne, en Andalousie.

Présumé innocent, celui qui fut ministre des Solidarités pendant un mois et 14 jours a décidé de ne pas se cacher. Sur son compte Instagram, il partage régulièrement des photos de ses vacances. « Cordoue« , « la quiétude andalouse« , « gastronomie andalouse » et même « aujourd’hui c’est Marbella, plage et piscine« , écrit l’homme politique en story.

Que devient Damien Abad ?

S’il n’est plus ministre, Damien Abad n’est pas au chômage pour autant : il est en vacances parlementaires. L’ancien membre du parti Les Républicains a en effet repris son siège de député à l’Assemblée nationale, qu’il occupe depuis juin 2012. Damien Abad est également conseiller départemental de l’Ain depuis 2015.

Le retour à l’Assemblée nationale de l’ancien ministre le 26 juillet dernier, avant les vacances parlementaires, a été houleux. « Ce n’est pas banal d’avoir un député parmi les 577 qui est accusé de viol avec usage de drogue« , rappelait alors la députée LFI Clémentine Autain dans Ouest France. « Effectivement, sur le plan légal, il a le droit d’être dans l’Hémicycle« , observait quant à elle la députée socialiste Christine Pirès Beaune interrogée par Franceinfo. « Mais à sa place, je pense que je serais restée chez moi. Et je ne remets pas en cause, en disant cela, la présomption d’innocence. » La rentrée du député Abad risque d’être mouvementée.

Crédits photos : Giancarlo Gorassini/Bestimage

A propos de


  1. Damien Abad

Autour de

Source: Lire L’Article Complet