PHOTO – Bruno Le Maire au volant d’une Lamborghini confisquée à un trafiquant…

À l’occasion d’une vente aux enchères, Bruno Le Maire a pris place au volant d’une Lamborghini confisquée à un délinquant de Lorraine, ce jeudi 4 novembre. Découvrez cette photo insolite du ministre de l’Économie.

Bruno Le Maire au volant d’une Lamborghini Aventador LP700-4 jaune. On pourrait penser qu’il s’agit d’un montage photo, mais non. Jeudi 4 novembre, le ministre de l’Économie n’a pas pu résister au plaisir de prendre place dans la belle voiture italienne capable d’atteindre les 100 km/h en trois secondes. Ce dernier s’est simplement contenté de la démarrer et de la faire ronronner devant les médias présents sur place. Une drôle de scène qui a eu lieu dans la Cour d’honneur du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance à Paris à l’occasion d’une vente aux enchères.

Et non, Bruno Le Maire n’est pas l’heureux propriétaire de cette Lamborghini. Il s’agit d’un bolide confisqué à un trafiquant de chiens en Lorraine le 5 février 2020, lors de perquisitions réalisées par les gendarmes des brigades de recherches de Sarreguemines, Metz et le Groupe interministériel de recherches. Ce petit bijou estimé à 150 000 euros fait partie d’un lot de biens d’exception saisis à des délinquants dans le cadre de procédures pénales. La Lamborghini ainsi que plus de 300 autres objets – vins, bijoux, lingots…- ont été mis en vente aux enchères à Bercy au bénéfice de l’État.

https://www.instagram.com/p/CV2O2ECIs2F/

A post shared by Bruno Le Maire (@brunolemaire)

Eric Dupond Moretti présent à l’évéÉement

Contrairement à Bruno Le Maire, son collègue Eric Dupont Moretti est resté à distance de la Lamborghini comme le rapporte le journaliste Aurélien Poivret sur son compte Twitter. Par la suite, le ministre de la Justice a découvert les lots mis aux enchères. Et il n’a pas manqué de rappeler pendant sa visite que « nous allons taper les criminels au portefeuille. » Avant que celui soupçonné de prise illégale d’intérêts ne précise qu’il souhaite étendre la saisie et la confiscation à la « délinquance du quotidien. »

pic.twitter.com/rcwCPx8bBl

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet