Philippe Lellouche : "J’ai fait ce métier pour rencontrer mes idoles"

Philippe Lellouche est à l’affiche de « L’invitation » à la Madeleine dès la réouverture des théâtres. Interview.

Premier chagrin d’amour?

Philippe Lellouche. A 12 ans, j’étais amoureux d’une petite fermière qui s’appelait Marie-France. Je l’embrassais en cachette.

Plat préféré ?

Steak au poivre et frites.

Dernière fête trop arrosée ?

Personne n’y croit mais je ne dépasse pas deux verres, donc je ne sais pas ce qu’est l’ivresse.

Dernier concert ?

Ça remonte, mais c’était sûrement Patrick Bruel.

Ce qui vous rend le plus heureux ?

Le rire et quand je sens que tout le monde va bien autour de moi.

Prochaine destination de vacances ?

Sainte-Maxime, je suis tombé amoureux très jeune du sud de la France.

Votre idole quand vous étiez ado ?

Jean-Paul Belmondo, qui est devenu un ami. Je crois que j’ai fait ce métier pour rencontrer mes idoles.

La chose dont vous êtes le plus fier ?

D’être un bon ami.

Votre série préférée ?

Je viens d’avaler les huit saisons de “Suits” en quelques semaines.

Une erreur de jeunesse ?

J’aurais dû plus profiter de mon père.

Vous faites quoi le dimanche soir ?

Je me mets au lit pour regarder un film avec un plateau télé composé des restes du frigo.

Votre dernier mensonge ?

Au lieu de refuser un film, j’ai dit que je n’étais pas libre.

Un talent caché ?

J’adore chanter. Mon frère me dit souvent que je me suis trompé de métier

Source: Lire L’Article Complet