Philippe Chevallier a 66 ans : Erotisme, Femme, Le Pen, Rupture avec Laspalès, Retraite…

Philippe Chevallier fête ses 66 ans ce 11 janvier. Ses photographies érotiques, ses débuts (affriolants) dans une agence depub, son soutien à Marine Le Pen, sa (jeune) femme, sa retraite "moyenne", sa rupture avec Régis Laspalès…Ce que vous ne saviez pas sur l’humoriste.

Philippe Chevallier a travaillé dans une agence de pub

Puis, Philippe Chevallier travaille comme assistant stagiaire dans une agence de pub. Lorsqu'il s'agit de mettre au point une publicité pour un client qui vend des collants, il propose "que l'on montre en gros plan des photos de femmes un peu fortes, plutôt que des mannequins. Juste les fesses et les jambes, de face, de dos, de profil, avec de belles couleurs", avait-il raconté à Libération. L'idée n'est pas retenue, mais il décide d'en faire l'une de ses professions.

Philippe Chevallier est (aussi) photographe érotique

Il décide de devenir photographe érotique. Sa spécialité? Prendre en photo les fesses et les jambes de femmes en collants. "Philippe Chevallier aime les jambes, toutes sortes de jambes mais jamais nues. C'est la seconde peau transparente ou opaque qui l'intéresse, celle du bas nylon, du collant soyeux qui lui fait frétiller la cornée", lit-on sur le site officiel de ses photographies. Aujourd'hui encore, l'humoriste exerce cette activité. 

https://www.instagram.com/p/BIkWT3nAaBH/

Une publication partagée par Art Hôtel Tours (@arthotel_tours)

Philippe Chevallier va voter pour Le Pen

Philippe Chevalier a annoncé qu'il comptait voter à l'extrême droite pour l'élection présidentielle de 2022. "Je mettrai mon bulletin chez Marine. Je trouve qu'elle a une base populaire. Je ne dis pas ça par démagogie. Je trouve qu'il y a des gens qui souffrent", a-t-il déclaré dans L'Instant De Luxe. 

L'humoriste se considère comme "souverainiste" et a expliqué son choix face à Jordan De Luxe: "Je n'aime pas le transhumanisme, je n'aime pas l'intelligence artificielle. J'aime ce qu'appelle Philippe de Villiers le travail du cœur et de la main. Je trouve qu'on est en train de se déliter". Et d'ajouter: "J'ai peur du mondialisme, de la société que l'on nous propose". Pourtant, Philippe Chevallier n'a pas l'habitude de prendre position. "J'estime qu'un artiste n'a pas à s'engager. Mais je trouve que là, nous sommes dans une phase où il y a des gens qui en ont ras-le-bol", a-t-il déclaré.

  • Philippe Chevallier : Vote pour "Marine" et Femme "qui coûte cher"

    Philippe Chevallier serait prêt à voter pour Marine Le Pen à l'élection présidentielle. L'ancien compère de Régis Laspalès a expliqué son choix, dévoilé le montant de sa retraite et les goûts de Tiffany, sa femme "sénégalaise"….

Philippe Chevallier a "mal pour son pays"

En dévoilant son opinion politique, l'ancien acolyte de Régis Laspalès ne craint pas les réactions de ses pairs: "Je me suis complètement affranchi de ça. J'ai mal pour mon pays (…) Ma femme est sénégalaise. Là-dessus, je n'ai pas de leçon à recevoir".

Philippe Chevallier : son mariage avec Tiffany

Philippe Chevallier est marié depuis 2016 à Tiffany. La cérémonie a eu lieu à la mairie du 16e arrondissement de Paris et le témoin n'était autre… que Régis Laspalès!

Philippe Chevallier : le montant de sa retraite

Philippe Chevallier a dévoilé à Jordan De Luxe le montant de sa retraite… qui est d'environ 3000 euros mensuels. Une "retraite moyenne", a-t-il commenté. Peu satisfait de ce montant, l'humoriste a détaillé: "J'ai un emprunt à payer , mais comme ça s'est arrêté depuis 4 ans… Nous avions eu la Matmut, c'était 250 000 euros pour chacun, et ça s'est arrêté, alors maintenant il faut réduire. J'ai une femme adorable, mais – heureusement elle n'aime pas les bijoux – elle aime aller au restaurant et elle aime les vêtements. Elle me coûte un petit peu cher. Mais quand on aime, c'est quoi la formule? On ne compte pas".

Philippe Chevallier : pourquoi il s'est séparé de Régis Laspalès

Philippe Chevallier et son acolyte Régis Laspalès se sont séparés voilà plusieurs années. "Il m'a laissé tomber", a expliqué l'humoriste au micro de Voltage, précisant que son ami serait "obsédé" par la volonté de faire du cinéma en solo. "Je lui dis : 'On pourrait peut-être faire du cinéma à deux'. Il m'a dit: 'Ah non non, à deux on n'y arrivera pas il faut que je fasse du cinéma tout seul'". Et de commenter: "Régis en avait peut-être un peu assez".

Source: Lire L’Article Complet