Philippe Bouvard “fidèle” envers Bernard Tapie pendant ses “accidents de parcours”

Dans son dernier livre Le petit monde de Don Bouvardo paru aux éditions L’Archipel, ce jeudi 6 octobre, Philippe Bouvard est revenu sur son amitié avec Bernard Tapie. Admiratif du parcours et de la force de caractère de l’homme d’affaires, le journaliste de 92 ans a toujours été présent pour lui.

Un soutien indéfectible. S’il est revenu sur sa carrière dans son dernier livre Le petit monde de Don Bouvardo paru aux éditions L’Archipel, ce jeudi 6 octobre, Philippe Bouvard a également fait la liste des personnes qui ont marqué à tout jamais sa vie. Parmi elles, les lecteurs peuvent y trouver le nom de Bernard Tapie. De leur première rencontre jusqu’au décès de l’hommes d’affaires, l’animateur emblématique des Grosses Têtes lui a toujours voué une profonde sympathie. À tel point que Philippe Bouvard ne lui a jamais tourné le dos, même lors de ses démêlées avec la justice. « J’étais conquis par le personnage et je lui suis demeuré fidèle, en dépit de ses nombreux accidents de parcours« , a-t-il écrit avec une certaine tendresse.

Après avoir évoqué la condamnation de Bernard Tapie pour « fraude fiscale », en 1997, l’époux de Colette Savage est revenu sur l’affaire qui a marqué la vie de l’ancien président de l’Olympique de Marseille. Au fil de ce chapitre, Philippe Bouvard a retracé le litige de ce dernier avec le Crédit lyonnais, à la suite de la revente de l’entreprise Adidas. Un feuilleton de plusieurs décennies qui a été rythmé par des « échecs et des succès ». « ‘Nanard’ obtient quatre cents millions d’euros augmentés d’un préjudice moral qui fera sourire certains moralistes. L’État fait appel. Le jugement est cassé. », a-t-il rappelé. Avant de poursuivre : « Tapie est non seulement condamné à rembourser les sommes qu’on estime ne pas lui devoir, mais également les intérêts du pactole ». Malgré ce verdict, le père de Sophie Tapie n’a jamais baissé les bras en s’insurgeant « lors d’une ultime action en justice », a précisé le rival de Laurent Ruquier. S’il n’est pas « dupe » des combines utilisées par Bernard Tapie, Philippe Bouvard n’a toujours « éprouvé beaucoup d’admiration et d’affection » pour ce dernier.

Philippe Bouvard : son dernier échange avec Bernard Tapie

Jusqu’au dernier souffle de Bernard Tapie, Philippe Bouvard a toujours été présent à ses côtés. Avec une certaine émotion, le journaliste de 92 ans s’est remémoré ses derniers échanges avec l’ancien homme politique. « Durant sa dernière hospitalisation, je lui téléphonais toutes les semaines« , a-t-il confié au fil de sa plume. Des discussions qui ont profondément bouleversé Philippe Bouvard. « La dernière fois, il n’avait plus la même voix et articulait avec peine« , s’est-il souvenu. Dès lors, l’ancien présentateur du Théâtre de Bouvard n’a pu finir ce chapitre sans rendre un ultime hommage à son ami. « On s’est trompé en annonçant qu’il avait perdu la vie. En réalité, il en avait perdu plusieurs« , a-t-il conclu en faisant référence aux multiples costumes qu’a endossé Bernard Tapie tout au long de sa carrière.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Bernard Tapie

  • Philippe Bouvard

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet