Patrick Juvet : l’autopsie a révélé les causes de sa mort

Patrick Juvet est mort le 1er avril dernier à l’âge de 70 ans. Une disparition qui a pris de court son entourage qui lui avait parlé quelques jours seulement auparavant. Alors que des rumeurs de suicide ont été évoquées, les premiers éléments de l’autopsie, cités par La voix du Nord ce 7 avril, réfutent cette thèse.

A propos de


  1. Patrick Juvet

Le 1er avril dernier, le corps sans vie de Patrick Juvet était retrouvé dans son appartement de Barcelone. Alors que les causes de sa mort n’avaient pas encore été révélées, des rumeurs avaient rapidement commencé à circuler. “Il y aura une autopsie mais sa mort semble naturelle“, avait déclaré son agent, Yann Ydoux, au Parisien. Or, selon les premiers éléments de l’enquête, dont La Voix du Nord se fait l’écho ce mercredi 7 avril, l’artiste aurait succombé à un arrêt cardiaque.

Un coup du sort pour ses proches qui ont attendu près d’une semaine avant de connaître les résultats de l’autopsie. Ce n’est pas le Covid qui a tué Patrick (…) Je ne pense pas qu’il ait mis fin à ses jours, il a peut-être fait une crise cardiaque, déclarait ce mardi 6 juin son agent à nos confrères de La Montagne. Il s’ennuyait ces derniers temps. Deux jours avant au téléphone, il me disait sa détresse de ne pas faire de concert, soufflait-il, avant de saluer le talent de celui qui était “tellement plus qu’un chanteur à minette ou le roi du disco“. Mais sa longue descente aux enfers et ses nombreux épisodes dépressifs finiront par avoir raison de ses rêves.

“Il s’est brûlé les ailes”

Avec son succès brutal, il s’est brûlé les ailes, il est tombé dans l’alcool, les drogues, les excès, ne s’en est pas vraiment remis, a déclaré Jean-Michel Jarre, dont Patrick Juvet était tombé éperdument amoureux. Proche du compositeur, il a tenu à lui rendre hommage dans les colonnes du Figaro. “C’est triste : Patrick, c’est un personnage qui est plus profond, plus riche qu’on a pu le penser (…) Au début de sa carrière, c’était un «chanteur à minettes», mais il avait une autre ambition, de vraies qualités musicales, c’était un bon mélodiste.” Et de conclure : “C’est une grande perte. Il aura marqué l’histoire de la pop française.”

Crédits photos : BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet