Patrice Laffont touchant : “Je demande pardon à mes enfants”

Interviewé ce mardi 11 janvier dans un podcast réalisé par nos confrères de Télé-Loisirs, Patrice Laffont a évoqué le genre de père qu’il a été avec ses trois enfants, tout en s’excusant de ne pas avoir été aussi présent pour chacun d’entre eux.

Ce mardi 11 janvier, Patrice Laffont était l’invité du podcast Parents d’abord, de Télé-Loisirs. L’occasion pour l’ancien animateur télé de parler de ses trois enfants, qui n’ont pas tous eu le droit à la même attention de sa part. « La situation a été très différente entre ce que j’ai été pour Fabrice et Axelle et pour Mathilde, qui ont une grande différence d’âge », a-t-il d’abord expliqué, en précisant que ses deux aînés ont grandi alors qu’il « étai[t] en plein début de [sa] carrière télé ».

« Je ne pensais, je l’avoue, qu’à cela. J’étais très pris, je partais le matin relativement tôt et je rentrais le soir », a affirmé l’ex-présentateur de Fort Boyard. En toute honnêteté, Patrice Laffont a reconnu qu’il « ne les a pas aidés beaucoup », ni « vraiment éduqués ». Malgré tout, il peut se vanter d’avoir été « un papa joyeux, aimant et amuseur ». Même si de l’eau a coulé sous les ponts depuis l’enfance de ses deux premiers enfants, il a révélé qu’il « reparle de cela » avec eux, « maintenant qu’ils sont grands ». « Il n’y a pas longtemps, Axelle m’a dit : ‘Tu te souviens, tu ne m’as jamais aidée à faire mes devoirs’ », a-t-il déclaré. Sans chercher à se défiler, Patrice Laffont a assuré que cela « est vrai », qu’il ne s’est « pas du tout intéressé à leurs études » et qu’il n’a « pas été strict du tout ». « Je pense que je n’étais pas un papa terrible à cette époque-là », a-t-il ajouté, cash.

Une petite dernière plus gâtée que ses aînés

Une situation toute autre pour Mathilde, qui a eu droit à une véritable présence de la part de son père, au quotidien. « Ma carrière était faite et j’avais beaucoup moins envie d’être sans arrêt à la télé », a développé celui qui s’est « beaucoup plus consacré » à sa petite dernière. Chanceuse, elle a même pu partager des moments précieux avec Patrice Laffont, quand elle était plus jeune. « Comme j’ai une certaine imagination, elle avait droit tous les soirs à une histoire différente. Je lui inventais un personnage, je lui chantais des chansons. Il y avait une espèce de complicité de jeu que j’ai un peu moins eu avec mes autres enfants », a détaillé l’ancien animateur télé. Avec le recul, il a tenu à « demander pardon » à ses premiers enfants, « s’il [n’a] pas été un père aussi présent et attentionné [qu’il] aurai[t] pu l’être ».

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Guillaume Gaffiot/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet