Pass sanitaire : le nouveau casse-tête auquel le gouvernement doit faire face

Lundi 19 juillet 2021, le gouvernement doit présenter durant le Conseil des ministres le projet de loi qui fait écho aux nouvelles mesures d’Emmanuel Macron concernant l’extension du pass sanitaire. Mais cela s’avère plus compliqué que prévu.

  • Emmanuel Macron

Cela faisait plusieurs semaines maintenant qu’Emmanuel Macron ne s’était pas directement adressé aux Français concernant la crise sanitaire du covid-19. Lundi 12 juillet 2021, le chef de l’Etat a de nouveau pris la parole. Alors que l’on pensait que le plus gros de la crise était derrière nous, le variant Delta vient tout remettre en question. L’exécutif souhaite atteindre une immunité collective le plus rapidement possible et pour ce faire, Emmanuel Macron a fait le choix de la fermeté. Il a donc encouragé une nouvelle fois les Français à se faire vacciner “dès que possible” notamment en imposant de plus en plus le pass sanitaire. À partir du mercredi 21 juillet 2021, l’accès au lieu de plus 50 personnes ne pourra pas se faire sans la présentation dudit pass. Autre mesure phare de cette allocution, les soignants seront également dans l’obligation de se faire vacciner avant le mercredi 15 septembre 2021, sinon des contrôles seront opérés et des sanctions seront prises”.

Un véritable casse-tête

Emmanuel Macron a également annoncé qu’à partir de début août, les lieux tels que les restaurants, centres commerciaux, trains, ou encore avions, ne seront eux aussi accessible qu’en cas de présentation d’un pass sanitaire, à savoir schéma vaccinal complet ou test PCR négatif de moins de 48 heures. Le chef de l’Etat a décidé d’accorder un peu plus de délai aux 12-17 ans qui seront concernés par cette règle uniquement à partir du lundi 30 août 2021. Autant de nouvelles mesures qui doivent donc être présentées par le biais d’un texte ultra précis. Et pour cause, certaines questions restent encore en suspens comme le fait de savoir si les hôtels sont inclus dans le dispositif, Bercy répond que non, sauf pour les restaurants s’ils en ont un. Quid des campings ? Toujours selon Bercy, ils ne seront pas soumis au pass sanitaire, sauf pour leurs restaurants. Les centres commerciaux sont soumis au pass sanitaire, mais pas les supermarchés. Alors qu’en est-il des supermarchés présents dans les centres commerciaux ? Autant de questions auxquelles le gouvernement tentera de répondre lors du Conseil des ministres.

Source: Lire L’Article Complet