“Pas juste un truc de femmes” : Sibeth Ndiaye réagit aux propos d’Emmanuel Macron sur l’endométriose

Dans une nouvelle vidéo postée sur Twitter mardi 11 janvier 2022, Emmanuel Macron dévoile la mise en place d’une nouvelle stratégie nationale. Celle-ci devrait permettre de mieux diagnostiquer et traiter l’endométriose. Une intervention aussitôt relayée par Sibeth Ndiaye sur les réseaux sociaux.

« Pas juste un truc de femme ». Pour la première fois sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron prend à bras-le-corps le sujet de l’endométriose qui n’est plus « un problème de femmes » mais « un problème de société ». Dans une vidéo postée sur son compte Twitter mardi 11 janvier 2022, le président de la République dévoile le lancement d’une toute nouvelle stratégie nationale « de lutte contre l’endométriose ». Un sujet qui lui « tient à cœur » et fait écho aux préoccupations de son ancien acolyte reconverti dans l’intérim : Sibeth Ndiaye.

Soutien numéro un du chef de l’État, l’ancienne porte-parole a aussitôt réagi à cette nouvelle mesure : « Oui. Ce n’est pas juste « un truc de femmes ». C’est une souffrance, un empêchement, une solitude. Merci de commencer à y répondre », a-t-elle acquiescé sur Twitter. Cette nouvelle initiative du président potentiellement candidat à sa réélection devait permettra aux professionnels de « mieux comprendre cette maladie et ses causes, et trouver des traitements thérapeutiques », a-t-il assuré. Une maladie dont « souffre une femme sur dix en France, soit plus de deux millions de personnes, et qui représente la première cause d’infertilité en France », révèle France Info, ce mercredi 12 janvier 2022.

Oui. Ce n’est pas juste « un truc de femmes ». C’est une souffrance, un empêchement, une solitude. Merci de commencer à y répondre. https://t.co/jox8MH5sOF

> Découvrez toutes les stars atteintes d’endométriose

Emmanuel Macron fait appel à Énora Malagré

Pour évoquer cette « première stratégie nationale de lutte contre l’endométriose« , le chef de l’État a d’abord dévoilé une première vidéo dans laquelle la journaliste Énora Malagré et d’autres femmes témoignent : « On a mal. Vous ne pouvez même pas imaginer, ça irradie tout le corps. C’est handicapant« , révèle l’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste. Atteinte d’endométriose depuis plusieurs années, la journaliste se livrait en toute liberté sur cette souffrance dans son ouvrage Un cri du ventre, paru en 2019.

L'endométriose.
Pour Lola, Énora, Sandrine, et des millions d'autres femmes, c’est une souffrance physique, c'est aussi un fardeau. Car à cette maladie méconnue, se mêlent solitude, parfois honte. Alors entendons ce mot, changeons les choses, partageons leurs témoignages : pic.twitter.com/JUDdyaQYVf

> Découvrez toutes les stars atteintes d’endométriose

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet