"On est en direct" : pourquoi les téléspectateurs de France 2 réclament-ils le départ et la démission de Léa Salamé ?

Samedi 21 mai 2022, dans "On est en direct" sur France 2, Léa Salamé a de nouveau été taquinée au sujet de sa relation avec Raphael Glucksmann. Mais pour certains, la journaliste devrait prendre une décision radicale vis-à-vis de cette relation.

Dans « On est en direct » sur France 2, Léa Salamé est parfois la cible de certains humoristes. Récemment, c’est Philippe Caverivière, habituer à délivrer son billet d’humeur tous les samedis, qui s’est payé la tête de la journaliste. « J’adore le foot.« , affirmait alors la journaliste alors qu’un sondage révélait que 39 % des Français souhaiteraient voir la coupe du monde de football au Qatar boycottée. Un commentaire qui avait immédiatement faire réagir Philippe Caverivière. « Caverivière en qatari ça veut dire ‘grosse michto’. Je ne suis pas Raphaël Glucksmann, moi les droits de l’homme…« , balançait-il mettant sa collègue assez mal à l’aise. « Oh non, vous n’avez pas le droit.« , avait-elle scandé.

Samedi 21 mai 2022, la matinalière de France Inter a cette fois-ci reçu une petite pique de la part du comédien Vérino découvert dans l’émission « On ne demande qu’à en rire ». Venu présenter son spectacle Focus, avec lequel il est actuellement en tournée, il a d’ailleurs profité d’une question de Léa Salamé sur son engagement écologique pour la taquiner quelque peu. « Vous êtes devenu écolo ? « , lui a-t-elle demandé. « Par accident. J’ai rencontré Raphaël Glucksmann. », lui a répondu l’humoriste provoquant l’hilarité sur le plateau.

Mais si cela peut faire rire, d’autres ont un peu plus de mal à accepter que Léa Salamé, journaliste du service public, partage la vie d’un intellectuel engagé politiquement. Il y a deux ans, devant la candidature de son compagnon aux élections européennes, la journaliste avait décidé de se mettre en retrait de l’antenne. Et devant les élections législatives, certains trouveraient normal qu’elle en fasse de même. « Et en particulier Léa Salamé, compagne de Glucksmann devrait démissionner au minimum le temps de la campagne des législatives ! », profère un internaute sur Twitter. Rappelons tout de même que le fils d’André Glucksmann ne brigue aucune circonscription lors des prochaines échéances électorales.

T.C

À voir aussi : Léa Salamé se confie sur sa grossesse !

Source: Lire L’Article Complet