« On dirait une prostituée ukrainienne » : Amanda Lear fustige celle qui l’incarne dans le biopic consacré à Salvador Dali

Amanda Lear est très énervée. La comédienne regrette le résultat du biopic consacré à Salvador Dali. Elle n’a pas hésité à critiquer lourdement le film, dans les colonnes de Télé Star. Une chose est sûre : elle ne fera pas la promotion du biopic.

Amanda Lear

Salvador Dalí

Pendant plus de 15 ans, Amanda Lear a été la muse du peintre Salvador Dali. Dans les années 60, celle qui deviendra comédienne rencontre le célèbre peintre dans un bar. Leur relation ambiguë a été assez mystérieuse durant de nombreuses années. Mais en 2015, Amanda Lear se rappelle du jour où elle a rencontré la femme de Dali : “Et ce n’est pas une femme facile, l’a prévenue Dalí. Il va falloir faire bonne impression. Mettez du violet sur les yeux, faites bien le chignon-banane, enfilez une minijupe”. Et on ne peut pas dire que le courant soit bien passé entre les deux femmes. Et pour cause : le peintre aimait beaucoup les femmes : “Un jour, elle m’a confié qu’elle en avait un peu marre, au bout de 50 ans, de se taper ce vieux monsieur qui ne savait rien faire”, confiait-elle au site belge 7sur7.

“C’est ridicule”

Le 23 janvier 1989, Salvador Dali décède, laissant une Amanda Lear dans le chagrin. Mais ne pensez pas que l’actrice va aller voir le biopic consacré à son amant, baptisé Dali Land, le film de Mary Harron. En effet, la comédienne a littéralement fustigé le film, s’attardant en particulier sur la prestation d’Andreja Pejic, qui l’incarne à l’écran. Interrogée par Télé Star, dont l’interview paraitra lundi 12 juillet, elle a donné son avis, très tranché : “Ben Kingsley qui joue Dalí avec perruque et moustache, c’est ridicule. Et je ne vous parle pas de ce mannequin australien de deux mètres qui est censé être moi. On dirait une prostituée ukrainienne”, déplore la muse. Amanda Lear est donc très déçue par le résultat. Qu’importe, la sulfureuse actrice a beaucoup de projets en tête. Très prochainement, les téléspectateurs pourront la voir avec Laurent Ournac, dans Camping Paradis.C’est une cougar qui donne l’impression de traverser une sorte de crise. C’est plein de quiproquos. C’était très sympa à faire”. Amanda Lear prévoit également un album pour rendre hommage aux grands noms de la chanson française comme “Gainsbourg, Trenet, Bashung”.

Source: Lire L’Article Complet