"On a essayé puis ça n'a pas marché…" : Mimie Mathy fait de tendres confidences sur son désir de maternité

Ce dimanche 21 février dans Le portrait de la semaine de Sept à huit, Mimie Mathy a fait de tendres confidences sur son désir de maternité.

Depuis plus de vingt ans sur TF1, Mimie Mathy campe le rôle de Joséphine dans la série Joséphine, ange gardien. Grâce à des audiences stratosphériques au début de la série et à une popularité toujours solide deux décennies plus tard, Mimie Mathy a conquis le coeur de nombreux Français et figure encore aujourd’hui comme l’une des personnalités préférées des Français. Ce dimanche 21 février, l’actrice de 63 ans était l’invitée du Portrait de la semaine dans Sept à huit. Tout d’abord, elle a expliqué pourquoi elle n’aimait pas le terme “nain”, et a révélé pourquoi elle n’a jamais envisagé de vivre avec une personne de petite taille. “Je n’aime pas ce mot, parce qu’il a été longtemps synonyme de quelque chose de réducteur, sans aucun jeu de mot. Le nain, jusqu’à ce que j’arrive dans le cinéma, sans aucune prétention, c’était quelqu’un de fourbe, de méchant, de cruel. Ce n’était pas un joli mot et ce n’était pas synonyme d’une jolie image”, a-t-elle déclaré.

  • Hugo Clément parfois menacé en reportages : "C’est sain d’avoir peur, car ça évite aussi certaines erreurs"

    Télé Loisirs

  • Clémentine Célarié : "Nous devons reconquérir notre liberté d'expression"

    Télé Loisirs

  • Laurent Ruquier fait la leçon à Clémentine Célarié dans On est en direct et c'est très drôle

    Télé Loisirs

  • Rachel-Legrain Trapani officialise avec son compagnon Valentin Léonard

    Télé Loisirs

  • Pékin Express 2021 : le binôme d'inconnus déjà en grande difficulté

    Télé Loisirs

  • Justice – Ronaldinho : "Ma foi m'a aidé durant cette épreuve"

    Télé Loisirs

  • Première année – 21 février

    Télé Loisirs

  • Voici quel comique a été élu préféré des Français

    Télé Loisirs

  • The Voice : Vianney nouveau coach, les raisons de son départ… Pascal Obispo dit ce qu'il pense du télé-crochet

    Télé Loisirs

  • Meurtres à Pont-Evêque – 20 février

    Télé Loisirs

  • Catherine Hill décontenancée par la dynamique de l'épidémie en France (1)

    Télé Loisirs

  • Hawaii 5-0 est de retour sur M6 !

    Télé Loisirs

  • Victor Mercier (Top Chef 2018) se confie sur l'étonnante raison qui l'a poussé à ouvrir un restaurant

    Télé Loisirs

  • Selfies, vie de famille, animaux… Le Best of Instagram d'Hilary Duff

    Télé Loisirs

  • Le best-of Instagram d'Alessandra Sublet !

    Télé Loisirs

  • Sonia Rolland "heureuse" pour son ex Jalil Lespert, en couple avec Laeticia Hallyday

    Télé Loisirs


  • Hugo Clément parfois menacé en reportages : "C’est sain d’avoir peur, car ça évite aussi certaines erreurs"
    Hugo Clément parfois menacé en reportages : "C’est sain d’avoir peur, car ça évite aussi certaines erreurs"


    Télé Loisirs


  • Clémentine Célarié : "Nous devons reconquérir notre liberté d'expression"
    Clémentine Célarié : "Nous devons reconquérir notre liberté d'expression"


    Télé Loisirs


  • Laurent Ruquier fait la leçon à Clémentine Célarié dans On est en direct et c'est très drôle
    Laurent Ruquier fait la leçon à Clémentine Célarié dans On est en direct et c'est très drôle


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Un désir de maternité

Puis, l’actrice française est revenue sur son désir d’être mère et la famille qu’elle voulait fonder avec Benoist Gérard, son compagnon depuis plus de quinze ans. “Quand je l’ai rencontré, on s’est posés la question pour devenir parents. Ses quatre enfants ne voulaient pas d’un petit frère ou d’une petite soeur, on a essayé puis ça n’a pas marché...”, a débuté Mimie Mathy avant d’ajouter : “j’allais pas à tout prix en vouloir du moment que dans la corbeille du mariage, il m’a emmené quatre enfants ! C’était pas grave”.

“Est-ce qu’il m’en voudra si je le met au monde et qu’il est comme moi ?”

Quelques instants plus tard, Mimie Mathy a ajouté : “Oui, j’avais peur d’avoir des enfants parce que je ne voulais pas créer de secte. Il y a un risque qu’il soit comme moi. Ça veut dire qu’à 45 ans, attendre le risque de l’échographie au quatrième mois de grossesse… Est-ce qu’il m’en voudra si je le met au monde et qu’il est comme moi ? Le monde est dur et je ne voulais pas que mon futur enfant puisse morfler si jamais il se trouvait dans la même situation que moi”.

Source: Lire L’Article Complet