Olivier Véran sans filtre : ce tweet qui a provoqué son indignation

Alors que des centaines de milliers de manifestants se sont réunis ce mardi 18 octobre partout en France pour réclamer une hausse des salaires, le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné s’est fendu d’un tweet justifiant la hausse de son salaire annuel à sept chiffres en 2021. La réaction d’Olivier Véran ne s’est pas fait attendre…

Ce mardi 18 octobre a été marqué par les mouvements de grèves qui ont touché plusieurs secteurs tels que les transports publics et l’énergie. Près 300 000 personnes ont manifesté partout en France pour une augmentation des salaires. La semaine passée, la CGT croisait déjà le fer avec la direction de TotalEnergies pour négocier une hausse salariale des employés. C’est dans ce contexte que Patrick Pouyanné, PDG du producteur français d’électricité et de gaz, a publié mardi sur son compte Twitter le détail de sa rémunération (qui oscille entre 5 et 6 millions par an à l’exception de 2020) depuis 2017, afin de répondre au député des Verts Charles Fournier. Ce dernier l’a accusé de refuser toute discussion autour des salaires et de la taxation des superprofits tandis que lui-même a augmenté sa rémunération de 52 % en 2021. L’affaire n’a pas échappé à Olivier Véran, qui s’est exprimé à ce sujet sur BFMTV ce mercredi 19 octobre.

Nos confrères ont demandé à l’ancien ministre de la Santé s’il considérait ce tweet « une faute politique au vu du contexte » ou bien comme « une faute de communication ». « La réponse est dans la question, a répondu sans filtre Olivier Véran. Monsieur Pouyanné gagne cinq ou six millions par an. Il a été amené à réduire ses revenus, si on peut parler de réduction, à trois millions et demi. (…) Libre à lui de communiquer sur l’évolution de son salaire, mais je dis que dans ce contexte, on doit tous être extrêmement attentifs aux messages que l’on envoie aux uns et aux autres. » L’homme politique de 42 ans a conclu en faisant écho au refus du patron de TotalEnergies de négocier avec la CGT : « Je préfère de Patrick Pouyanné qu’il travaille d’arrache-pied pour négocier un accord majoritaire avec ses salariés pour permettre aux Français de retrouver du carburant et une vie tranquille.« 

💬 "On doit être attentif aux messages qu'on envoie"

Olivier Véran réagit au tweet de Patrick Pouyanné sur son salaire pic.twitter.com/dznxgI221j

>> PHOTOS – Olivier Véran : les membres de sa galaxie en quelques images

La gauche irritée par le tweet de Patrick Pouyanné

Olivier Véran n’est pas le seul à s’être indigné de la publication de Patrick Pouyanné. Celui qui s’est dit « fatigué » de l’accusation de « s’être augmenté de 52 % » alors que l’évolution de sa rémunération est stable depuis 2017 (sauf en 2020 en raison la crise sanitaire) a suscité une avalanche de réactions, surtout chez les personnalités de la gauche. « Cher Patrick Pouyanné, tout mon soutien à vous qui, en 2020, avez dû survivre avec 3 918 263 €. Soit 2 545 Smic. Si peu quand on réussit l’exploit de ne payer aucun impôt sur les sociétés en France. La justice fut rétablie dès 2021. 5 944 129 €, le minimum pour une existence digne », a ironisé le député LFI-Nupes François Ruffin. « À deux doigts de faire la queue aux Restos du Cœur … » s’est moqué Ian Brossat, porte-parole du PCF. « Donc en fait les 6 millions annuels, ça fait des années que ça dure », a pointé le député Aymeric Caron.

Cher @PPouyanne, tout mon soutien à vous qui, en 2020, avez dû survivre avec 3 918 263€. Soit 2545 Smic. Si peu quand on réussit l'exploit de ne payer aucun impôt sur les sociétés en France. La justice fut rétablie dès 2021. 5 944 129 €, le minimum pour une existence digne. https://t.co/7HBH6Jc7PG

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Olivier Véran

Autour de

Source: Lire L’Article Complet